Chris Brown, l’ex de Rihanna, accusé d’avoir jeté un sort vaudou à un adolescent

Magie noire, sorcellerie… Une femme pense que Chris Brown aurait jeté des sorts maléfiques sur son enfant en usant de magie vaudoun.

Comme le mentionne TMZ.com ce 5 mai 2019, Chris Brown est poursuivi par une étrange femme et son fils. Selon les informations que la police a communiquées à nos confrères américains, cette dame essayerait de faire lever un sort que Chris Brown aurait lancé à son fils préadolescent. Les policiers ont eu vent d’une femme errant aux alentours de la propriété du chanteur à Los Angeles (Californie, États-Unis), qui avait jeté une bible contre un des murs de la propriété.

Quand les policiers ont interpellé cette mère de famille, elle a déclaré qu’elle s’était rendue là avec son garçon dans l’espoir de “convaincre Chris Brown de faire lever le sort vaudou” qu’il lui aurait jeté. Elle pensait également que déposer une bible près du domicile de la star aiderait à conjurer ce maléfice.

Les forces de l’ordre ont de bonnes raisons de penser que cette femme est atteinte de troubles mentaux. Elle a été emmenée pour une évaluation psychologique et son fils a été placé en foyer. De son côté, Chris Brown n’est pas impliqué dans cette affaire, puisqu’il n’était tout simplement pas à son domicile au moment des faits. Il était en réalité à l’anniversaire du rappeur Desiigner, à Calabasas, ce soir-là, le 4 mai 2019.

Pour rappel, cela fait la seconde fois que Chris Brown se retrouve impliqué dans une affaire de sorcellerie. La même polémique était née lorsqu’une  femme s’était rendue à son domicile afin de vandaliser sa chambre. Le mystère reste encore entier sur ces événements mais le chanteur ne risque pas d’être inquiété pour le moment. Mais une question tout de même: pourquoi cette multiplication d’accusations d’envoûtement autour de la star?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus