MoovInter

CAF: la preuve que l’Afrique du Nord domine les compétitions de clubs

La présence de quatre clubs du Maghreb en finale de la Ligue des Champions et celle de la Coupe de la Confédération est un signe de domination des clubs du Nord sur ceux du reste de  l’Afrique. Le Maroc avec deux représentants (RS Berkane et Wydad Casablanca) est suivi du seul ambassadeur égyptien (Zamalek) et celui tunisien (Espérance Sportive de Tunis).

Le RS Berkane reçoit le Zamalek le 19 mai 2019, en attendant la manche retour en Egypte le 26 mai pour le compte de la finale de la Coupe de la Confédération. Par-contre, la finale de la Ligue des Champions va connaître sa première phase le 24 mai et c’est le Wydad Casablanca qui reçoit l’équipe d’Espérance, championne en titre. La manche retour est prévue pour le 31 mai en Tunisie.

--- Publicité---

Si RS Berkane et le Zamalek jouent leur première finale de Coupe CAF depuis 2004, ce n’est pas le cas du Wydad Casablanca et l’Espérance. Le premier a été champion en 2017 contre l’historique club africain Al Haly ( le deuxième sacre de son histoire après 1992). Tandis que le second est tenant du titre de la LDC-CAF, une couronne arrachée à l’issue d’une belle Remontada (1-3; 3-0) contre le même adversaire que le Wydad en 2017 et l’EST s’adjugeait son troisième titre. La finale 2019 a l’allure de revanche pour le club marocain, battu en 2011 par les tunisiens pour leur second titre. Le premier a été obtenu en 1994 contre le Zamalek.

Sur les traces des clubs du Centre et du Sud (sans tenir compte des Zones de la CAF)
De 2015 à 2018, prenant la Coupe de la Confédération, seul le TP Mazembe a été deux fois couronné (2016-2017) et une seule finale (2017) a été jouée entre TPM et un club sud-africain SuperSport United, pour le reste il y a toujours la présence d’un club maghrébin. Sans oublier que Vita Club a été malheureux finaliste au terme de l’édition 2018 contre le Raja CA du Maroc.

En Ligue des Champions dans la même période, le TP Mazembe a connu son 5e sacre en 2015 contre l’USM Alger et Mamelodi Sundowns s’est adjugé son premier titre contre le Zamalek. Le constat de 2017 à ce jour est interrogeant, puisque les trois dernières finales ont été aux couleurs des clubs du Nord.

Pour Lassana Camara, journaliste, Fondateur du site Mauritaniefoot, « l’Afrique du Nord domine les débats, des questions sérieuses se posent au Sud en long et en large, les marges de manœuvre sont réduites !« , a-t-il exclamé sur sa page Twitter.

Alors comment faire pour corriger le tir ?

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus