Bénin – Violences électorales: très triste, Patrice Talon présente sa compassion aux familles éplorées

Très attendu depuis les violences post-électorales enregistrées à Cotonou, le Président Patrice Talon est enfin sorti de son mutisme. C’était à l’occasion d’un message qu’il adressé à la nation dans la soirée du lundi 20 mai 2019.   Dans cette sortie médiatique, le chef de l’Etat a montré sa profonde déception suite aux éventements du 1er et 02 mai 2019 survenus à Cotonou au lendemain de la proclamation des résultats des élections législatives d’avril 2019.

Le Président Patrice Talon est très sensible à la situation des victimes lors des violentes manifestations enregistrées à Cotonou. Après avoir déploré le fait que la situation en soit arrivée jusque-là, il a présenté ses condoléances aux familles éplorées et témoigné sa solidarité aux autres victimes.

“Mes chers compatriotes, c’est le lieu pour moi au nom de la nation toute entière de déplorer que pour une controverse parmi tant d’autres, pour quelques frustrations itinérantes à la vie en communauté et aux mutations profondes nous ayons pu en arriver à une telle manifestation de violence. Ce la est très regrettable, davantage parce que nous avons dû perdre des vies humaines. Ma tristesse est immense et je présente ma profonde compassion aux familles éplorées”

Extrait de la déclaration du chef de l’Etat, 20/05/2019

Par la même occasion, le Président de la République a eu une pensée spéciale aux forces de l’ordre qui sont intervenues dans le maintien de l’ordre dans le cadre de ces manifestations. Il a salué leur sens de devoir et de sacrifice au service de la République et pour la protection des biens et des personnes.

2 commentaires
  1. Justice dit

    “Quelques frustrations inhérentes à la vie en commun”. Il est sérieux ?
    Était-il obligé de créer ces frustrations ?
    Juste pour la frustration de n’avoir pas pu changer notre constitution, lui n’a-t-il pas fait un coup d’état institutionnel ?

  2. SAS dit

    Ah bon ?
    Lui très triste ?
    Tellement triste qu’il a attendu près de 3 semaines pour le manifester!
    A t il diligenté une enquête pour connaître des responsabilités dans les tirs a balles réelles contre son peuple ?
    A t’il invité les familles éplorées au Palais pour les réconforter ?
    Un comedien fini à la tête de Benin Control pour gouverner les béninois

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.