MoovInter

Bénin: une messe demandée par l’opposition en l’honneur des victimes des législatives 2019

Les forces de l’opposition ont choisi ce jeudi 16 mai 2019, jour d’installation officielle des 83 députés élus à la faveur des législatives du dimanche 28 avril dernier pour demander une messe en l’honneur des filles et fils du Bénin tombés sous les balles de l’armée en défendant la démocratie.

C’est la paroisse Bon Pasteur de Cotonou située à quelques encablures du domicile de l’ancien chef d’Etat Boni Yayi gardé sous haute surveillance militaire que les acteurs des partis de l’opposition ou de résistance ont choisi pour participer à une célébration eucharistique qu’ils ont sollicitée à l’intention  des victimes du 28 avril et des 1er et 2 Mai dernier.

--- Publicité---

Cette messe demandée pour la paix des âmes des personnes tombées sous les armes des forces de l’ordre a eu lieu au moment où les 83 députés élus à l’issus du scrutin du dimanche 28 avril 2019 sont officiellement installés par le bureau d’âge à la faveur d’une cérémonie sobre. Pour certains leaders de l’opposition cette messe tient lieu également d’une messe d’enterrement de la démocratie béninoise qui selon eux vient de mourir avec l’installation de l’Assemblée nationale « illégitime ».  A cette célébration eucharistique on note la présence de l’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale, Eric, Houndété, de l’ancien ministre de la défense et président du parti Restaurer l’Espoir, Candide Azannaï et plusieurs autres personnalités.

La démocratie va t’elle renaître de ses cendres et ressusciter au Bénin? A chacun de répondre.

--- Publicité---

5 commentaires
  1. Dosorvo dit

    Que la terre soit légère aux matyrs

  2. SAS dit

    Messe de requiem pour la démocratie organisée par Talon.
    Messe en mémoire des martyrs de la démocratie, organisée par l’opposition
    Joli coup de com de la part de l’opposition.
    Bravo! Soyons solidaires !

  3. Quartier crétin dit

    A quoi jouent ces mécréants ? Vous appelez ces pauvres populations à l’insurrection et vous demandez après messe. Vous étiez si croyants en voulant enflammer le pays ?

  4. Florian dit

    L’opposition n’a pas le choix car elle est à la base des morts et victimes enregistrés puisqu’elle a appelée le peuple à l’insurrection populaire mais que personne ne condamne Talon des degâts enregistrés car le president n’a invité aucun peuple à la violence.

    1. Amelagbe dit

      Qui a interdit les manifestations pacifiques si ce n’est le clan Talon ?
      Ils sont les seuls responsables des violences et des morts tues par leur armes !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus