gaetane

Bénin – Soulèvement populaire: l’armée dégage les manifestants à Cotonou

La route qui passe par la devanture de l’ancien chef d’Etat, Boni Yayi est désormais libre. Les usagers peuvent circuler sans craindre pour leur vie. L’armée a réussi à faire partir les populations mobilisées pour, disent-elles, défendre la démocratie.

La route est désormais libre. Les populations peuvent vaquer à leurs occupations sans crainte. Le tronçon quittant le carrefour Toyota et longeant le domicile de Boni Yayi pour déboucher sur le boulevard de la Marina a été pris d’assaut depuis hier par une foule immense qui manifeste suite à une supposée arrestation de Boni Yayi. En dépit du démenti apporté par le ministre de l’intérieur, les manifestations se sont poursuivies  ce matin.

Les agents de la police républicaine qui étaient sur les lieux des manifestations au moment de notre passage étaient visiblement partisans de paix. Mais, des informations de dernières minutes rapportent que l’armée de terre a pris ses responsabilités en dispersant la foule. Il y aurait eu des tirs pour disperser les manifestants visiblement engagés à semer le chaos.

?? Situation totalement contrôlée par les forces de défense et de sécurité sur le tronçon Place des martyrs-Église Bon Pasteur-Carrefour Mont Sinai cet après midi du jeudi 2 mai 2019Les Cotonois vaquent paisiblement à leurs occupations.Vidéo tournée à Cadjehoun à 15h00

Publiée par Roméo Aklozo sur Jeudi 2 mai 2019

7 commentaires
  1. De virgo dit

    Je ne sais pas combien vous recevez pour écrire des d’études comme celles ci, mais cela vous rattraperai bande de journaleux vendus.

    La route qui passe par la devanture de l’ancien chef d’Etat, Boni Yayi est désormais libre. Les usagers peuvent circuler sans craindre pour leur vie. L’armée a réussi à faire partir les populations mobilisées pour, disent-elles, défendre la démocratie.

    La route n’est pas libre puisqu’elle est militarisée et les usagers se font tirés dessus en s’approchant. Au moins 3 décès depuis ce matin puisque j’étais dans la zone. Les militaires ont dégagés les corps sûrement pour les faire disparaître (pas de corp donc pas de victime).

    La seule de vrai que tu ais écris est que cedt vrai que les populations béninoise sont sorties pour défendre la démocratie.
    Et doté vous que la démocratie triomphera sur la dictature de Talon, me seul responsable de ce qui se passe dans le pays.

    1. Ken dit

      La haine vous a complètement aveuglé. Tchikoyiiiii

    2. Amelagbe dit

      On voit la qualite des journalistes quznd il y a crise…
      Qyznd il ne s’agit pas de poster des photo people ou des images de « personnalites « on voit qu’ il n’y a tirn Benin Web Tv.
      Quels sont les faits qui vous autorisent a ecrire  » visiblement engages a semer le chaos »
      Ou sont les faits?
      Ilne fzut O as as ligner desmots sans en comprendte le sens!
      Dememe quand vous dites « visiblement partisans de paix » en oarlznt des poli iers armes dans les rues, ou sont les faits siutenant cela ?
      Journzliste est un metier. Si vous ne le CV onnaissez pas allez vendre kpayo

  2. De virgo dit

    Et dite vous que la démocratie triomphera sur la dictature de Talon sui est le seul et unique responsable de ce qui se passe dans le pays

  3. Tchedie dit

    Se sont des mercenaires militaires ruandais que Talon a engagé pour tuer les béninois qui ont tiré à balles réelles et tuer 3 personnes. Nous exigeons leur départ immédiat du pays.

  4. Tchedie dit

    C’est un crime de guerre contre l’humanité et contre notre souveraineté !
    Les preuves irréfutables existent contre eux. Qu’ils dégagent de notre territoire !

  5. AZALOU dit

    Que Dieu Protège le Bénin face à ce trio « Prédateur sanguinaire » qui fait tirer sur la population civile, laquelle n’a que ses mains nues pour défendre les principes democratiques.
    Puisqu’on nous tire dessus demandons l’aide de tiers pour affronter ceux qui nous tirent dessus

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus