MoovInter

Bénin-Parc de la Pendjari : le vibrant appel du cinéaste Djimon Hounsou

A travers une photo postée sur sa page Facebook le mercredi 15 mai 2019, l’acteur, réalisateur et mannequin américain d’origine béninoise Djimon Hounsou a exhorté les uns et les autres en l’occurrence les Béninois à promouvoir la nature qu’il considère comme étant un héritage commun.

Depuis quelques semaines, l’affaire de l’enlèvement de deux touristes au Bénin à savoir Patrick Picque et Laurent Lassimouillas le 1er mai dernier alors qu’ils faisaient un safari au parc national de la Pendjari situé au Nord-est du Bénin défraie  la chronique  tant en France qu’au Bénin. Le guide béninois , Fiacre Gbédji  qui conduisait  les deux occidentaux  avait été retrouvé sans vie, leur voiture calcinée.  La libération des deux touristes français était intervenue quelques jours plus tard. Avec eux,  une américaine et une sud-coréenne furent aussi libérées. Cette opération , menée par les forces françaises , fut soldée par la mort  de deux militaires français  au Burkina-Faso.  Une vaste campagne de diabolisation du Parc de la Pendjari par certains médias français a suivi. Du côté des autorités, le ministre des affaires étrangères, Jean Yves Le Drian envisage même le classement en « zone rouge » de la région entière où se situe le parc. Ce qui pourrait tarir le flux touristique  vers ce pays de l’Afrique de l’Ouest qui a fait de la valorisation de ses sites naturels un pilier  de son développement.

--- Publicité---

Djiman Hounsou appelle au calme et à la promotion du tourisme au Bénin

Pour sa part, la star hollywoodienne d’origine béninoise, Djimon Hounsou, a adressé un message fort  à la communauté béninoise. Le cinéaste béninois appelle ses compatriotes à garder le calme et à promouvoir le tourisme dont l’image vient de prendre un coup avec l’affaire de l’enlèvement des deux touristes au parc de la Pendjari. Il a par ailleurs invité les uns et les autres à profiter de la nature sans violences : « la nature est notre patrimoine à tous. Notre héritage commun. Jouissons-en sans violences. J’exhorte les uns et les autres au calme et à promouvoir notre patrimoine culturel », Lit-on sur l’image postée par le cinéaste béninois Djiman Hounsou le mercredi 15 mai 2019.

#ParcPendjari, #Chute de Tanongou, #BéninTourisme, #VisiterLeBénin, #BéninExcurssion sont entre autres les Hashtag lancés par le cinéaste Djimon Housoun comme pour dire à la communauté internationale, songez toujours à visiter le Bénin pour ses attraits touristiques.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, plein air et texte

Enlèvement de deux touristes, une première au Bénin

L’enlèvement des deux enseignants français à savoir français, Patrick Picque et Laurent Lassimouillas en safari dans le parc de la pendjari au nord-est du Bénin, a été une première et une surprise pour le Bénin.

« C’est une surprise, car pour les Béninois, le parc de la Pendjari est très sécurisé et les gardes forestiers assumaient jusque-là leurs tâches de façon tout à fait classique, a déclaré Régis Hounkpè, expert géopolitique sur l’Afrique, sur LCI. En tant que haut lieu de la diversité, on y retrouve d’ailleurs très souvent des ingénieurs, des géologues, des étudiants béninois ou internationaux et bien sûr des touristes. »

Le Parc National de la Pendjari est l’un des derniers espaces sauvages d’Afrique de l’Ouest et se situe au Nord Ouest du Bénin. Il s’étend sur 480 000 ha entre la rivière Pendjari, frontière naturelle avec le Burkina Faso et la chaîne de l’Atacora (658 m). Dans cette région du Bénin, le climat y est de type sub-sahélien avec une saison des pluies de mai à septembre. Avec les reformes, l’engagement et les projets touristiques du Programme d’Action du Gouvernement béninois, le Parc de la Pendjari devient est devenu un atout du développement touristique pour le Bénin.

--- Publicité---

2 commentaires
  1. Marc dit

    Tout ca,c’est les coups bas de la france. Mais qui tue par l’épée,périt lui même par l’épée. L’Europe se meurt aujourd’hui, et le pire reste à venir pour eux. Avec tout le mal que ce pays fait pour l’Afrique

  2. BOKO Benjamin dit

    Le Bénin est une terre de la paix et pour toujours ! Il est vrai qu’on a perdu 3 hommes dans cet affaire mais je pense que cela n’implique pas un classement de notre parc dans la zone rouge. Si la France le veut vraiment, donc la France mérite d’être classée dans une zone rouge rouge avec tout ce qui se passe là bas. La France exagère.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus