Bénin: la CSTB en grève le 15 mai prochain

La confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb) annonce une grève pour le mercredi 15 mai prochain. C’était lors d’une session extraordinaire tenue jeudi 08 avril à la bourse du travail de Cotonou.

Les membres du bureau exécutif national de la Cstb se sont réunis ce jour pour apprécier la situation sociopolitique qui prévaut au Bénin. Ils se sont prononcés sur les différents appels à la paix.

Pour Kassa Mampo, secrétaire général de la confédération, il ne suffit pas d’appeler à la paix sans poser des pas en conséquence. C’est pourquoi, il invite tous les artisans de paix à considérer les facteurs qui conduisent véritablement à la paix. Le facteur prépondérant, selon la Cstb, reste l’écoute des travailleurs. Si le gouvernement n’écoute pas les travailleurs, la paix ne sera qu’un vain mot, croit savoir Kassa Mampo.

Par ailleurs, la session extraordinaire, après avoir analysé la situation des travailleurs et fait le point de leurs revendications, a décidé d’observer une grève générale de 24 heures le mercredi 15 mai prochain. Cette grève pourra être reconduite si le gouvernement ne donne pas une suite favorable aux attentes des travailleurs. Cette brèche qu’ouvre la Cstb pourra avoir d’écho favorable auprès d’autres centrales et confédérations quand on s’en tient aux récentes déclarations des syndicalistes. Cette cessation momentanée de travail aura indubitablement des répercussions sur le rythme normal des activités dans le pays. Certainement que le gouvernement interviendra de la plus belle manière pour faire lever la motion.

Il faut rappeler que la Cstb est la seule confédération à boycotter la traditionnelle remise de cahier de doléance le 1er mai dernier au gouvernement. Pendant que les autres syndicats étaient à l’Infosec pour l’exercice annuel, Kassa Mampo et ses pairs ont choisi de marcher à travers la ville de Cotonou pour se faire entendre. C’était sans compter avec le déploiement de la police pour les disperser à coup de gaz lacrymogène. Une déclaration a été faite à l’intérieur de la bourse de travail pour fustiger ce comportement des forces de sécurités.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus