MoovInter

Bénin: la 8è législature est peut-être légale mais illégitime, selon Donklam Abalo

Les élections législatives du 28 avril 2019 suscitent toujours de polémiques dans le rang des partis politiques de l’opposition. Pour le responsable à la communication du parti Usl, Donklam Abalo, la législature issue de cette élection peut-être légale mais elle est loin d’être légitime.

--- Publicité---

La question sur la légitimité de la huitième législature continue de faire débat au sein des acteurs politiques de l’opposition. Pour le parti « Union Sociale Libérale », la législature issue des élections du 28 avril 2019 est une législature illégitime. En effet, pour Donklam Abalo intervenant dans l’émission La Manivelle » sur les ondes de la radio »Esae », les députés qui seront installés dans quelques jours souffriront tous de légitimité.

Selon le porte-parole du parti Union sociale libérale, la huitième législature en cours d’installation serait peut-être une législature légale mais elle ne sera jamais légitime. « Pour nous, c’est un parlement illégitime. Peut-être légal mais illégitime » a-t-il fait savoir ce dimanche 12 mai 2019 sur les ondes de la radio « ESAE ».

Pour l’Usl, des possibilités existent toujours pour renouer avec le dialogue avec la classe politique dans son ensemble pour sortir de cette situation qui constitue un recul pour la démocratie béninoise. Pour l’image du pays, estime -t-il, l’opposition est toujours disposée à participer à un dialogue ouvert et franc pour des voies de sortie. Le danger pour la législature qui s’annonce, affirme -t-il, c’est que le contrôle de l’action gouvernementale sera mis sous le boisseau. Si avec 86 députés il n’y a pas pu avoir contrôle comment le chef de l’Etat compte-t-il se faire contrôler dans sa gestion avec 83 députés acquis à sa cause; s’est-il interrogé.

--- Publicité---

1 commentaire
  1. Ken dit

    Légale ou illégitime nous, nous avons élu des Députés pour nous représenter. Il n’y aura pas d’élections législatives sans l’opposition on nous avait tout le temps chanté ici. La suite tout le monde connaît. Arrêtez de nous distraire avec vos histoires de naïfs. Au lieu de prendre ce temps pour vous préparer pour les prochaines joutes électorales restez là à parler dans le désert. Bande d’intellectuels tarés

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus