gaetane

Bénin: déclaration conjointe des bureaux politiques du FCBE et PCB

Depuis quelques jours, certaines parutions tentent d’opposer le parti communiste du Bénin et le parti des Forces cauris pour un Bénin émergent sur les moyens à mettre en oeuvre pour la résolution de la crise politique qui secoue le pays. Dans l’optique d’éviter une division au sein de l’opposition, les bureaux politiques des deux formations politiques ont tenu ce mardi 28 Mai 2018 une séance  d’échanges pour harmoniser leur point de vue sur la question qui les divise.

Le parti des Forces cauris pour un Bénin émergent et le parti communiste ont trouvé un terrain d’entente sur le point de vue qui les divise depuis un moment. C’est à la faveur d’une rencontre d’échanges initiée par le bureau politique du parti des forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) que les responsables politiques de ces deux formations ont pu harmoniser leur vision sur l’intervention de la communauté internationale sur la crise qui secoue le Bénin.

Déclaration conjointe FCBE et PCB: 

Le mardi 28 mai 2019, à la demande du Bureau Politique des FCBE (Forces Cauris pour un Bénin Emergent), a eu lieu, une rencontre entre une délégation du Bureau Politique du Parti Communiste du Bénin (PCB) et une autre des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE). Les échanges ont eu pour sujet, la sortie publique du Bureau Politique des FCBE le mercredi 22 mai 2019 à propos de la situation nationale et le Communiqué du PCB du jeudi 23 mai concernant cette sortie. Après des discussions franches et directes, les deux délégations ont décidé de publier le communiqué suivant.

1) Les FCBE ont affirmé qu’en disant dans leur communiqué que : « La situation du Bénin appelle la communauté internationale à oser une ingérence humanitaire », il ne s’est jamais agi dans leur esprit d’en appeler à une quelconque intervention armée étrangère dans notre pays.

2) Le PCB a indiqué que sa réaction provient du fait que, dans la pratique internationale et sur la base de tout ce qu’on a pu voir jusque-là, l’ingérence humanitaire a toujours été un instrument d’imposition de la volonté des grandes puissances sur les autres pour des interventions étrangères armées et un moyen de déstabilisation des pays victimes de cette ingérence. Plusieurs pays du Moyen-Orient et d’Afrique en sont la preuve vivante.

3) Les deux Partis ont convenu que le soutien de l’étranger provenant des peuples frères, des organismes des droits de l’homme, des institutions régionales et internationales est important. Toutefois c’est la mobilisation, l’organisation et les luttes du peuple béninois qui permettront de venir à bout du pouvoir autocratique de Patrice TALON. Ils ont convenu de continuer ensemble leur combat et d’accroître les efforts de concertation entre les deux Partis et de mobilisation du peuple pour l’aboutissement de cet objectif qui est la fin de l’autocratie et le rétablissement de la démocratie dans notre pays

4) Après ces explications respectives, les discussions ont porté sur  la situation nationale. Les FCBE et le PCB ont réaffirmé leur dénonciation de la mascarade électorale qui vient de se dérouler avec les élections législatives exclusives du 28 avril 2019. Ils félicitent l’ensemble du peuple béninois qui, en  boycottant ces élections à plus de 90%, a montré que les députés de la 8ème législature nommés par Talon ne le représentent pas et que le Parlement actuel lui est étranger.

5) Ils dénoncent les tueries (…) des 1er et 2 mai 2019. Ils s’inclinent devant la mémoire des disparus et exigent du Gouvernement qu’il fasse la lumière sur ces tueries et rendent les corps des victimes à leurs familles. Ils exigent la libération des personnes enlevées ou kidnappées après ces événements.

6) Les deux Partis s’indignent et dénoncent la séquestration à son domicile  de l’ancien Président de la République Boni YAYI, Président d’honneur des FCBE, depuis plus d’un mois avec interdiction de visite. Ils exigent que le Président Patrice TALON lève la présence de la police, des militaires ainsi que des engins de guerre pour que l’ancien Président Boni YAYI retrouve ses droits constitutionnels d’aller et venir et puisse recevoir des visites et retrouve sa vie normale.

7) Les deux Partis rassurent le peuple que la priorité pour tous les fils de notre pays aujourd’hui, c’est travailler pour la fin du pouvoir autocratique de Patrice TALON et pour le rétablissement de la démocratie.

Cotonou, le 28 mai 2019

Le Bureau Politique des FCBE

Le Bureau Politique du PCB

13 commentaires
  1. MAX LA MENACE dit

    VOUS NE REPRESENTEZ QUE VOTRE PROPRE OMBRE ET DE GRACE CESSEZ DE PARLER DU PEUPLE CAR LE PEUPLE VOUS IGNORE.
    CELUI OU CEUX QUI PEUVENT ESPERER PARLER DU PEUPLE N’INCITENT PAS A LA REVOLTE VOTRE SOIT DISANT DEMOCRATIE EST CONFONDUE AVEC VOTRE VENTRE.
    LACHEZ-NOUS LES BASKETS ET SOUFFREZ QUE LE PR CONTINUE LES REALISATIONS ET LE DEVELOPPEMENT DU PAYS.
    CELA CONTINUERA DE VOUS FAIRE CRUELLEMENT HONTE ET SOUFFRIR MAIS MAIS VOUS N’Y POURREZ MANIFESTEMENT RIEN.

  2. Houngbo dit

    CEUX LA PARLENT DE QUEL PEUPLE? HONTE A EUX

  3. George dit

    Bla bla bla une opposition sans projet qui navigue a vue. Allez vous conformer Il ya les élections communales qui arrive. Le peuple est fatigué de votre stratégie de chaise vide

  4. Florian dit

    C’est du bla bla car le PCB nous a prouvé son immaturité en dexistant devant les FCBE c’est extrêmement grave d’un communiste.

  5. Arielle dit

    Hooo nu mi ! Vous ne pensez qu’à votre ventre. Arrêtez vos comédies. On en a assez.

  6. Tchede dit

    Max, Florian, George,

    Vos gueuls là bas ! Des crapuleux. Bande d’ignorants, vous êtes loin de comprendre de quoi il s’agit en réalité.
    Plus besoin même d’organiser les élections au bénin, il faut juste nommer ceux qu’on veux comme au postes ministériels.

    1. george dit

      ta gueule toi même, on est fatigué de vos beninoiserie.
      ceux qui se disent de l’opposition aujourd’hui était au pouvoir hier , ils ont fait KO et personne
      ‘a appeler à l’insurrection ou à invasion de forces étrangère.
      Si vous êtes démocrates vous devez comprendre que pour renverser un régime il faut passer par les urnes soit les prochaines Elections présidentielle au lieu de tergiverser.
      Pour cela « l’opposition  » doit partir en congrès et travailler pour être prêt le moment venu;

      1. SAS dit

        @Amos, @Géorges
        Voici une anecdote pour vous élargir l’esprit sans vous offenser.
        Un jeune homme attrapa un papillon qu’il emprisonna dans une main, poing fermé.
        Voulant coûte que coûte avoir raison contre un sage vieillard, il présenta à ce dernier son poing fermé en lui demandant de lui dire si le papillon qui s’y loge est mort ou vivant, sachant qu’en fonction de la réponse donnée par le vieillard il ouvrirait simplement le poing laissant s’échapper le papillon ou alors il fermerait légèrement le poing avant de l’ouvrir pour dévoiler un animal mort.
        Mais le vieillard eut la bonne idée de lui répondre ceci:
        « Jeune homme, que ce papillon soit mort ou vivant ne dépend que ton bon vouloir  »
        Chaque main tendue de Talon me fait penser à cette anecdote.
        L’opposition ne pouvait pas aller aux élections sans le bon vouloir de celui qui avait toutes les clés entre ses mains.

        1. George dit

          Fuck tes beninoiserie bienvenue dans la politique . Macron n’avait pas de parti , il créé par la suite en vidant le PS et les républicain. Est ce qu’ils se plaint en parlant d’opposition. On ne leur attend pas mais ils travaillent en silences. Cette opposition est vidée sans projet et veut surfer sur les mécontentement du au réforme et aller à l’assemblée avec les anciennes lois pour bloquer le pays avec une cohabitation. Comme ils échoué dans leur seul plan ils se mettent à pleurer et a menacer

  7. Amos dit

    Le bavardage inutile est devenu leur job. Ils ont du temps à revendre. Les voleurs des fcbe et les communistes ne nous ont livré que du cinéma. Le PCB est très conscient du fort penchant de ses « amis » à brader le pays aux puissances impérialistes et néo-colonialistes. Il n’y a aucun doute sue c’est à la demande de ces vendeurs du pays que ce cinéma a été orchestré. Ces fainéants, tricheurs apatrides!!!

    1. Tchede dit

      Toi Amos, tu parles pour ne rien dire.

      1. george dit

        tu insulte ceux qui analysent ou penses différemment de toi et tu rêve toujours de cette démocratie nescafé dépassé qui n’amène rien à la population

  8. SAS dit

    Contre une poignée de CFA certains cessent de raisonner et pactisent avec le diable,
    Le soutenant jusqu’a se confondre avec lui qui brutalise et tue ses concitoyens.

    Si Klébé tu es, ressaisis-toi!

    La voix du peuple t’invite, Entends la voix de la raison.
    Défie et dévie les crépitements des armes létales.
    Barre la route à la barbarie
    Boute le jusqu’au boutisme meurtrier dehors.

    Ne confonds plus le développement du Bénin à la consolidation d’un empire financier privé et clanique

    Défendre sa patrie contre la ruse et la rage meurtrière est un acte de patriotisme désintéressé, viral et plus que jamais nécessaire.

    Un roi était allé se pavaner en France et en Allemagne, faisant des déclarations honteuses et humiliantes sur le vaillant peuple béninois qu’il se glorifiait de soumettre à des lois devenues crisogènes.

    Les priojecteurs du monde balaient désormais le Bénin mettant la lumière sur les vrais motivations de ce roi qu’il faut vite contraindre – à défaut de le raisonner – à renoncer à ses plans machiavéliques et à opter pour un développement durable, paisible, inclusif, non clanique et non crisogenes pour le Bénin.
    Personne ne viendra sauver le Bénin à la place des béninois.
    Un klébé averti en vaut une multitude !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus