MoovInter

Spécial Can 2019

Bénin: ce qu’il faut savoir sur l’annulation du grade de général de Hounnonkpè et Houndégnon

Nazaire Hounnonkpè et Philippe Houndégnon ne sont plus des généraux. Ainsi en a décidé la Cour suprême dans un verdict rendu ce jeudi 23 mai 2019. Cette décision de la Cour se base sur certains éléments contenus dans un recours qui lui avait été adressé. 

La Cour suprême donne enfin raison à ceux qui ont fortement contesté le grade de général accordé à Nazaire Hounnonkpè et Philippe Houndégnon en 2015 par le régime de Thomas Boni Yayi. En effet, le 1er août 2015, ces deux éléments de la police nationale ont reçu le grade de général par décret n’2015-416. Mais dans le rang des policiers, le décret avait été contesté car beaucoup estimaient qu’il ne respecte par la loi en la matière.

---Publicité---

Dans la foulée, un recours a été adressé à la Cour constitutionnelle pour déclarer contraire à la constitution le décret accordant le grade de général aux concernés. Le requérant avait basé son recours sur le fait que ni Nazaire Hounnonkpè ni Philippe Houndégnon n’avaient l’ancienneté requise pour être portés au grade de général conformément à la loi n’2015-20 du 19 juin 2015 en son article 148. Aussi, a-t-il fait constaté que ledit décret viole les articles 26 et 34 de la Constitution. Mais, il n’avait pas eu une réponse favorable des sept sages, la Cour constitutionnelle s’est déclarée incompétente pour statuer sur ce dossier.

La Cour suprême vide enfin le dossier

Plus de trois (03) ans après, la Cour suprême rend son verdict et rétrograde Nazaire Hounnonkpè et Philippe Houndégnon. Des sources proches du dossier renseignent que la décision de la Cour suprême ne s’est éloignée des défaillances portées à la connaissance de la Cour constitutionnelle. Ainsi, l’une des raisons qui pourrait justifier cette décision serait le défaut d’ancienneté des concernés.

---Publicité---

13 commentaires
  1. Ledoux dit

    Lui Nazaire qui mouille sa chemise bleue pour mater les manifestants laissera tomber Talon?
    Peut être Talon s’est déjà trouvé un autre Patron de la Police. Alors Nazaire tes efforts auprès de Talon ont été vaines.

  2. Ledoux dit

    Être dégradé est une honte qu’un Officier pourra supporter pour le reste de sa carrière. C est vraiment une honte.
    Nazaire asservi!!!!

  3. Ghost babaguida dit

    Après avoir sucer l’orange, on jette la peau. Voici ce qui est arrivé à mon ex général , qui d’ailleurs ne sera plus le patron des flics vu qu’il a déjà un intérimaire qui assure son poste depuis bientôt 10jours. Mais c’est une honte nationale et internationale.
    Qui tue par épée, périr par épée. Courage mon cher .

  4. Fido dit

    Ledoux et ghost, vraiment vous êtes pathétique. C’est dommage. Vous ne voyez pas que c’est le désordre de Yayi Boni qui les a amené là..? Les éléments ne méritaient pas le grade de général faute d’ancienneté requise. Ce n’est pas une affaire de faux diplôme hein. C’est Yayi Boni qui avait abusé de son pouvoir en faisant d’eux des généraux..! Et beaucoup de généraux qu’il a fait doivent se faire du soucis parce qu’il ne l’a pas fait dans les règles de l’art. Lui il a tellement vulgariser ce grade.! L’ordre a établi à ce niveau et j’espère qu’il sera de même pour les autres corps comme la douane et les eaux et forêts. Et cela ne tâche en rien le travail abattu par sieur Hounnonkpè.

  5. SAS dit

    Le DGPN HOUNONKPE n’est plus dans les bonnes grâces de Talon qui n’a pas hésité à le livrer à la Cour Suprême.
    Quand à HOUNDEGNON, il n’a jamais été dans les bonnes graces du très rancunier Talon. HOUNDEGNON est l’officier de Police qui avait conduit les opérations d’arrestation de Talon dans l’affaire des 12 milliards du Trésor public sous Yayi.
    Le torchon brûle sérieusement entre le DGPN HOUNNONKPE et sa hiérarchie.
    Le DGPN HOUNNONKPÈ a toujours été contre l’usage des armes à feu contre le peuple. Pas étonnant que les 1er et 2 mai le sale boulot ait été confié à des hommes autres que les siens, des militaires (étrangers?)
    Le malaise est palpable depuis les tueries de Cadjehoun. Le DGPN n’est pas du tout fier de ce qui s’est passé. Il ferait mieux de démissionner pour rejoindre dignement la résistance au pouvoir autocratique et meurtrier de Talon

    1. Fracasse dit

      Ce ne sont que les conséquences de la grande légèreté et de l’irresponsabilité avec lesquelles yayi a géré les affaires du pays. Contrairement aux ignorants et aux gens de très mauvaise foi qui veulent faire croire que ce serait une volonté du président Talon, c’est plutôt bel et bien une facette de la scabreuse gouvernance de yayi qui a fait marcher le pays sur la tête pendant dix ans. Ce sont, pas plus ni moins, les conséquences du bordel qu’il avait instauré. Tous ceux qui se réclament de lui devraient en avoir honte s’il leur reste encore une âme.

    2. Fido dit

      SAS. Tu es trop nul. Toi et tes collègues, vous mettez ça sur le dos de TALON. Non c’est triste de voir à quel certains beninois décident de ne rien comprendre. Cette décision de la cours suprême est le résultat d’une plainte déposée par des policiers et cela depuis 2015. HOUNNOUNKPE est un homme de confiance du PR et l’as à laissé la justice faire, il y a 4ans cela n’aurait jamais été. Mais TALON à laissé la justice trancher de façon indépendante, et vous trouver que c’est TALON qui l’a lâcher. S’il l’avait protégé vous diriez qu’il l’a protégé. Franchement vous êtes irréfléchi. Mais qu’est ce qui vous rends ainsi..? L’aigreur ou la nostalgie du système défunt qui prônait du faux et vol. Bande d’ignares

  6. Gbenou dit

    mais il y a des ignares qui ne veulent rien comprendre. c’est le collectif des policiers qui a saisi, depuis 2015, la cour constitutionnelle et ensuite la cour suprême qui vient de trancher. le motif est que leurs collègues n »avaient pas l-anciennetè requise selon la loi. pourquoi mettre cela sur le dos du Président Talon au lieu d »accuser celui qui a nommé des généraux en désordre?

  7. SAS dit

    @Gbenou
    C est ignare de ne pas se poser les bonnes questions.
    demande-toi pourquoi la décision n’a pas été rendue depuis 3 ans ?
    Personne ne conteste le bien fondé de cette décision.
    Si Hounnonkpè avait dit oui amen à Talon pour que la police tue a Cadjehoun , cette décision ne serait jamais venue, bien que confirme à la loi.
    Demande toi pourquoi c’est à la garde présidentielle qu’il a fallu Envoyer tirer à balles réelles sur les manifestants ?
    Il faut juste te rendre à l’evidence que Hounnonkpè n’a plus les graces du PR a cause de son refus citoyen de tirer à balles réelles sur les manifestants. Son amnistie lui ayant donc été retirée vis à vis de la cour suprême privatisée, ce qui arriva arriva ! Demande toi aussi qui est Houndégnon et tu comprendras que Talon doit doublement jubiler… Tout rancunier qu’il est.

    1. Micky dit

      @SAS
      Vraiment je suis désolé pour toi hein. Tu a été à l’école pour réfléchir comme ça afin de tromper les gens. C’est triste pour toi. Tu es un intellectuel taré toi. Ce qui me tue c’est que tu es même convaincu de ton développement à la con quoi.

  8. SAS dit

    @Fido
    Pour toi Talon doit être applaudi pour son respect de l’independance de la justice?
    Tu es au Bénin ou dans les ténèbres ?
    Hounnonkpè n’a plus la confiance du PR.
    Retogradé, en application stricte de la loi il sera très facile de le remplacer prochainement.
    Si Hounnonkpè avait continué à être dans les bonnes graces du géniteur de Bénin Control le dossier serait resté dans les tiroirs de la cour suprême privatisée

  9. Hodjoho dit

    La décision rendue est à saluer car conforme à la constitution.
    Mais pourquoi l’institution dirigée par Batoko a attendu tout ce temps pour sortir un dossier vieux de plus de 3 ans ? Sont-ils si occupés à la Cour Suprême?
    Difficile de ne pas voir derrière tout ceci une ruse suivie d’une rage pour relever Hounnonkpè de son poste de DGPR. Les prochains jours ou semaines nous édifieront.
    Il serait temps que la justice ne soit plus instrumentalisée dans notre pays, et qu’elle soit libre et indépendante et équitable

  10. Modest Aladatin dit

    Gbenou et fido vous etre tous nulle , vous penser que le president talon va vous trouvez un poste , tu te trompe , pas la grace de Dieu dans les jours a venue vous serez parmir les gens que les policier vont tuer vous et toute votre famille car la guerre continue toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

People

Aya Nakamura fait sensation dans un pantalon en latex rose (vidéo)

La chanteuse française de Rnb, Aya Nakamura s’est affichée dans un pantalon en latex rose sur son compte instagram ce lundi 24 juin 2019. Mais cet habillement a choqué plus d’un de ses followers. Aya Nakamura, qui est suivie par plus d’un million…

Monde

CAN 2019: les compositions officielles du match Nigéria VS Guinée

Le Nigéria affronte la Guinée ce 26 juin 2019 dans le cadre de la deuxième journée de la CAN 2019. En attendant le…

Présidentielle en Côte d’ivoire: Alassane Ouattara dévoile la date du scrutin

En Côte d’ivoire, le président Alassane Ouattara se prononce sur la tenue de l’élection présidentielle. Face à une…

Gambie: l’ancien président Yahya Jammeh accusé d’agressions sexuelles

Trois femmes gambiennes accusent Yahya Jammeh d’agressions sexuelles. L’ancien président gambien exilé en Guinée…

CAN 2019 – Versement de primes: Grève d’entraînement des joueurs nigérians

L'entraînement de la sélection nigériane a été quelque peu perturbé ce mardi 25 juin. Les Super Eagles ont effectué…

CAN 2019: Michel Dussuyer réagit au nul des Ecureuils du Bénin contre le Ghana

Mardi 25 juin 2019, le Ghana et le Bénin n’ont pas su se départager lors de la première journée de la CAN 2019…

Juventus: Cristiano Ronaldo débourse une fortune pour faire éloigner les paparazzis

Après avoir gagné la première édition de la Ligue des Nations avec le Portugal, Cristiano Ronaldo a bien mérité de…

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus