Bénin – Attaques contre la FCDB: Soumanou Toléba menace de porter plainte

A quelques jours de l’installation des députés de la 8ème législature, le parti Force Cauri pour le Développement du Bénin ( FCDB) est sorti de son mutisme. A l’occasion d’une conférence de presse animée le samedi 11 mai 2019 à Cotonou, les responsables du parti ont invité leurs militants à œuvrer pour la paix malgré l’absence de leur parti à ces élections très controversées. C’était également l’occasion pour Soumanou Toléba de mettre en garde ceux qui s’attaquent au parti.

Le président de la FCDB ne va plus tolérer les attaques contre son parti. Il a été clair sur la question, avec un ton amer qui laisse transparaître son exaspération de voir le parti subir des attaques et toutes sortes de critiques. Ainsi, ceux qui traitent le parti FCDB de parodie d’opposition et de tous les noms d’oiseaux doivent savoir raison garder car “…désormais nous allons porter plainte”, menace Soumanou Toléba.

[su_heading size=”17″]A lire aussi : Soumanou Toléba: « Nous ne sommes pas contents; mais nous n’allons pas casser la République »[/su_heading]

Pour lui, la FCDB dérange parce qu’elle apporte une nouvelle manière de faire de l’opposition. Et les attaques lancées contre elle à longueur de journée sont la preuve qu’elle vient bousculer les habitudes et révolutionner le système partisan.

Même si son parti est très contestée par une partie de la classe politique, Soumanou Toléba reste convaincu qu’il est sur la bonne voie. C’est pourquoi il met en garde tous ceux qui tenteront à nouveau de porter atteinte à l’image de la FCDB, par des insultes et des attaques infondées.

4 commentaires
  1. Babalao dit

    Honte à toi ! Opposant fabriqué. Opposant akpanini !

  2. LE PAYSANT dit

    il veut qu”oi ce godio là; honte à toi

  3. ben dubo dit

    il vaut mieux faire comme ce parti a mon avis…….toujours c’est des parti qui dénonce mais qui n’apporte jamais de solution est les même sont a la tête avec le même système….force a vous president soumanou

  4. AZALOU dit

    Dire que votre parti est une parodie n’est pas une injure car c’est la réalité Monsieur.
    La constitution béninoise encore en vigueur à ce jour, et que vous ne parviendrez certainement pas à changer nous autorise de le faire. C’est le fondement du jeu démocratique que vous essayez d’etouffer.
    Nous n’accepterons jamais cela,
    que notre pays soit couvert d’une chappe de plomb
    Et que vous éradiquiez comme c’est déjà le cas pour certain Khorogone, Amoussou, Kpedjo, etc, la liberté d’expression, droit fondamental et inalénable

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus