A quelle vitesse se dégrade naturellement les déchets produits par l’homme ?

La plupart des déchets que nous jetons en pleine nature ne sont pas biodégradables. Alors que certains prennent des mois à se dégrader, d’autres attends des millénaires pour se décomposer dans l’environnement.

En plus de la pollution visuelle qu’ils produisent, les déchets abandonnés dans la nature ont de lourdes conséquences sur la santé et l’environnement. Ils prennent du temps à se décomposer et libère dans le sol et l’eau des substances nocives pour l’homme et la nature. Si l’usage des poubelles représente pour beaucoup une corvée, jeter ses déchets par terre n’est pas non plus éco-responsable.

Voici en moyenne la durée de décomposition des déchets jetés dans l’environnement.

Durée de vie des déchets rapidement « biodégradables »

  • Papier toilette : 2 semaines à 1 mois
  • Carton : 2 mois
  • Mouchoir en papier : 3 mois
  • Pelure de fruit : 3 à 6 mois
  • Papier journal : 6 à 12 mois
  • Allumette : 6 mois

Les déchets se dégradant de 12 mois à 10 ans

  • Mégot de cigarette : 1 à 5 ans
  • Ticket de bus : environ 1 an
  • Gant et chaussette en laine : 1 an
  • Papier de bonbon : 5 ans
  • Huile de vidange : 5 à 10 ans

 Les déchets dont la durée de vie varie entre 10 et 5000 ans

  • Planche en bois : 13 à 15 ans
  • Boîte de conserve : 50 ans
  • Récipient en polystyrène : 50 ans
  • Objet en polystyrène : 80 ans
  • Canette en acier ou en aluminium : jusqu’à 100 ans
  • Pneu : 100 ans
  • Briquet plastique : 1 siècle
  • Pile : 200 ans
  • Couche jetable : 400 à 450 ans
  • Serviette hygiénique : 400 à 450 ans
  • Sac en plastique : 450 ans
  • Boîte en aluminium : 100 à 500 ans
  • Bouteille en plastique : 100 à 1000 ans
  • Cartouche d’encre : 400 à 1000 ans
  • Bouteille en plastique : 100 à 1000 ans
  • Carte sim : 1000 ans
  • Filet de pêche : 600 ans
  • Verre : 5 millénaires

Huile de vidange : une menace pour l’écosystème

L’huile de vidange comme son nom l’indique constitue un danger pour la biodiversité aquatique. En effet, seulement un litre d’huile usagée peut couvrir 1000 d’eau et empêcher l’oxygénation de la faune et la flore dans les océans. De plus, déverser l’huile de vidange dans les eaux usées colmate les filtres dans les stations de traitement de l’eau et perturbe le processus d’épuration biologique.

Les déchets ne sont pas un héritage à laisser aux enfants. Désormais, Il serait plus responsable que chacun fasse preuve de bonne volonté en mettant ses déchets dans les poubelles.

Nous devons également garder à l’esprit que le déchet le plus facile à éliminer est celui que l’on ne produit pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus