MoovInter

Zul kifl Salami: « aller voter dimanche prochain est absolument capital »

A la veille des élections législatives du dimanche 28 avril prochain, le professeur Zul Kifl Salami, à sa descente d’avion alors qu’il rentrait d’une participation au 11e Sommet économique international Russie-Monde islamique, s’est entretenu avec BENIN WEB TV sur les retombées de la participation du Bénin à cette importante réunion des décideurs mondiaux. Il a également profité de l’occasion pour inviter tous les béninois à aller voter dimanche.

Pour l’ancien ministre d’Etat, l’événement du 28 avril est un événement absolument capital pour qu’on puisse avancer. Ainsi, après son premier appel lancé il y a une semaine, l’homme a voulu récidiver, mais cette fois-ci avec solennité: « Je renouvelle mon appel avec solennité à savoir, toutes les béninoises et tous les béninois sont invités à aller exprimer leur vote, à aller exprimer leur devoir civique. », a t-il laissé entendre au micro de BWT.

--- Publicité---

A l’en croire, c’est le seul gage pour avancer sur le fond du développement économique et social. « Car tout cela est bon signe pour les partenaires techniques et financiers, les décideurs étrangers et il est important que les gens sachent qu’il y a la stabilité dans notre pays, que sur le plan du développement et de la démocratie, nous avançons à grand pas », va t-il marteler.

11ème sommet Russie-Monde islamique: une opportunité pour le Bénin

La ville de Kazan accueillait, du 24 au 26 avril, le 11e Sommet économique international Russie-Monde islamique. Plus de 3.000 représentants de 57 pays ont participé à cet événement, qui a permis d’évoquer le partenariat entre les pays membres dans l’économie, la culture, la science et la médecine. A l’issue du sommet, le professeur Zul Kifl Salami qui a conduit la délégation béninoise se dit très satisfait de leur participation.

En effet, l’ancien Ministre d’Etat chargé de la Planification et du Développement du gouvernement du Général Mathieu Kérékou en 2005 a convaincu plusieurs potentiels investisseurs. Ainsi, plusieurs personnalités dont son altesse royale le prince Hamed ben Issa Al Khalifa du royaume de Bahreïn ont pris d’emblée rendez-vous, pour visiter le Bénin, connaître d’avantage le programme d’action du gouvernement, pour des rencontres d’affaires fructueuses qui déboucheront sur le transfert de savoir faire ou d’investissement.

A l’occasion, l’ancien conseiller chargé du Suivi des Opérations à la Banque Islamique de Développement (Royaume d’Arabie Saoudite), puis administrateur de la Banque Islamique de Développement représentant un groupe de pays africains et arabes a eu le privilège de diriger au delà des grands discours, l’auditoire essentiellement consacré aux rencontres d’affaires. « On a rencontré les grands investisseurs, les grandes banques pour parler de notre pays pour montrer le travail extraordinaire que fait le chef de l’Etat , le président Patrice Talon sur le plan du développement économique, la nouvelle dynamique qu’il a infusée et qu’il entretient mais surtout les nouvelles perspectives qui sont en terme d’investissement directement libre ou les investissement de grandes institutions nationales. » a t-il confié à BENIN WEB TV dès sa venue.

--- Publicité---

4 commentaires
  1. Delphin GOUVOEKE dit

    C’est capital pour lui; pas pour moi

    1. Bebebe dit

      Est-ce que toi et moi voyageons pour des missions en ce moment. Non. Mais lui, oui. Donc, c’est capital pour lui d’aller voter…..

  2. Dos dit

    Toi tu es un traitre

  3. La grâce divine dit

    C’est juste dommage

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus