Société

Vatican: Andrea Tornielli explique le geste du Pape face aux autorités du Sud Soudan

Le pape François, le 14 mars au Vatican. @JDD

Les leaders politiques du Sud Soudan ont été reçus par le Pape François ce jeudi 11 avril 2019. Au cours de cette rencontre où la crise politique que traverse le pays a été abordée, le Pape a fait un geste prophétique expliqué par quelques jours après par l’un des responsables du Saint-siège.

L’acte posé par le Pape François lors de sa rencontre avec les autorités du Sud Soudan a une signification. Face aux réactions enregistrée ça et là, le vaticaniste Andrea Tornielli a expliqué et replacé l’acte du souverain Pontife dans son vrai contexte.  « À la Maison Sainte-Marthe, après avoir demandé aux leaders du Soudan du Sud de «rester dans la paix» «comme frères», François, avec une visible souffrance, a voulu s’incliner devant eux pour leur embrasser les pieds. Il s’est donc incliné face au président de la République du Soudan du Sud, Salva Kiir Mayardit, et aux vice-présidents désignés, parmi lesquels Riek Machar et Rebecca Nyandeng de Mabio », a-t-il écrit sur le site Vatican News .

Pour lui, ce geste dont les images ont fait le tour du monde est un signal fort lancé à l’endroit des protagonistes pour la construction de la paix. « Cette image forte ne peut se comprendre que dans le climat de pardon réciproque qui a caractérisé ces deux journées de retraite. Non pas un sommet politico-diplomatique, mais une expérience de prière et de réflexion commune entre leaders ,qui, tout en ayant signé un accord de paix, ont du mal à faire en sorte qu’il soit respecté », a-t-il expliqué.

Le vaticaniste parle des gestes similaires dans l’histoire de la papauté…

Selon Andrea Tornielli, ce n’est pas la première que de tels gestes se produisent. « Des gestes similaires, représentant l’icône évangélique du service, ne sont pas nouveaux dans l’histoire récente de la papauté », a-t-il affirmé. Il évoque en exemple le geste de saint Paul VI lors d’une messe d’anniversaire de l’annulation des excommunications réciproques entre les Églises de Rome et de Constantinople.

« Le 14 décembre 1975, dans la Chapelle Sixtine, Saint Paul VI, en célébrant le dixième anniversaire de l’annulation des excommunications réciproques entre les Églises de Rome et de Constantinople, est descendu de l’autel au terme de la messe en endossant encore les parements sacrés. Il s’est jeté aux pieds du métropolite Méliton de Chalcédoine, représentant du patriarche Dimitrios », a-t-il rappelé.

Pour finir, il établit un lien entre le geste du Pape et le lavement des pieds fait par Jesus. « Un geste qui rappelait, outre le lavement des pieds accompli par Jésus, aussi les événements du concile de Florence, quand, en 1439, les patriarches orthodoxes avaient refusé de baiser les pieds du Pape Eugène IV », a-t-il conclu.

Bref rappel sur la crise…

Pour rappel, depuis son indépendance en 2011, le Sud Soudan s’est confronté à une grosse crise politique conduisant à une guerre civile dans le pays. Cette crise qui perdure tourne autour de deux personnalité à savoir Salva Kiir et Riek Machar. Malgré toutes les tentatives de résolution, la crise prend de l’ampleur causant d’énormes préjudices pour le pays. 

Par son initiative, le souverain Pontife espère mettre fin une fois pour de bon à cette crise. C’est pourquoi il a convié les leaders des deux camps protagonistes à une retraite spirituelle qui devrait permettre de trouver des solutions à la crise.

A Lire Aussi

Reconstruction de Notre-Dame de Paris: La Fouine et Lilian Thuram indignés par le montant des dons !

Vincent DEGUENON

Ghana : un incendie ravage le marché central de Kumasi

Modeste Dossou

Sénégal: enfin, les boulangers et l’Etat parlent le même langage

Sénégal: les boulangers en grève exigent une condition au gouvernement

Ghana – Prostitution enfantine : dans l’univers de Melphia, 13 ans et prostituée (SPIEGEL)

Modeste Dossou

RDC :150 personnes portées disparues après un naufrage sur le lac Kivu

Vincent DEGUENON

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus