Supposée infidélité du prince William: des menaces à plusieurs médias ayant relayé l’affaire

“Le prince William aurait trompé son épouse Kate Middleton, avec l’une de ses meilleures amies”. C’est l’information relayée par des médias britanniques et américains depuis quelques jours. Pour en finir avec ces rumeurs, la famille royale ferait à présent tout pour étouffer l’affaire, et William aurait même fait appel à la justice.

“Le prince William aurait trompé son épouse Kate Middleton, avec l’une de ses meilleures amies”. C’est l’information relayée par des médias britanniques et américains depuis quelques jours. En effet, William aurait eu une liaison avec la marquise Rose Hanbury, ce qui a poussé Kate Middleton à écarter son amie et son époux de son entourage. Selon le site Slate, une altercation a eu lieu entre William et son frère Harry, qui lui aurait reproché de reproduire ce qu’avait fait son père (Charles) à leur mère Lady Diana.

Des lettres de « menace » à plusieurs médias ayant relayé l’affaire

Selon le magazine «Melty», «ses avocats auraient envoyé des lettres de “menace” à plusieurs médias ayant relayé l’affaire stipulant que “en plus d’être fausses et très dommageables, la publication de fausses spéculations sur la vie privée de nos clients constituent également une violation de leur vie privée en vertu de l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme.”» Le magazine ajoute que «cette action est considérée comme un geste de dernier recours par Duncan Larcombe, journaliste de “The Sun”, et est plutôt inédite de la part de la famille royale»  qui d’habitude « ne se plaint pas et ne s’explique pas ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus