Sénégal: enfin, les boulangers et l’Etat parlent le même langage

Au Sénégal, après quelques heures de grève, la Fédération nationale des boulangers du Sénégal et l’Etat ont fini par trouver un terrain d’entente ce jeudi 18 avril 2019, rapporte la presse locale.

Les boulangers sénégalais ont entamé avec l’appui de leur fédération, un mouvement de grève de 72 heures depuis le mercredi 17 avril 2019 sur toute l’étendue du territoire national. Ils évoquent entre autre, la hausse des coûts de la farine, des taxes, le blocage des prix du pain depuis 2014, mais aussi une faute d’entente avec le ministère du Commerce et exigeaient à être reçus par le Premier ministre. Ce jeudi, la Fédération nationale des boulangers du Sénégal et l’Etat ont fini par trouver un terrain d’entente et le mot d’ordre de grève des boulangers a été levé et les différentes parties ont signé un protocole d’accord mettant fin à la tension.

---Publicité---

Il revient donc de préciser que : « d’un commun accord avec les meuniers, le sac de farine passe de 17 500 F Cfa à 16 800 F Cfa, soit une baisse de 700 F sur le prix du sac », rapporte seneweb.com.

Lancé le mercredi 17 avril 2019, le mouvement de grève dans le secteur de la boulangerie, a été suivi à 80 % à travers le pays, selon le président de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal (FNBS), interrogé par Iradio (privée).

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus