Ouganda: Bobi Wine appelle le peuple à prendre exemple sur l’Algérie et le Soudan

Le député de l’opposition ougandaise Bobi Wine a appelé à des manifestations de masse contre les actions de la police et d’autres injustices de l’État à l’encontre des Ougandais, a rapporté le journal privé Observer.

“Nous sommes encouragés par le peuple algérien qui, ces dernières semaines, a contraint un dictateur à démissionner, et par le peuple soudanais qui, par ses manifestations pacifiques, a obligé un puissant despote à céder le passage”, a annoncé le député, Robert Kyagulanyi depuis sa maison à Magere, au nord-ouest de l’Ouganda. Il aurait été emmené de force à Magere par des policiers qui l’avaient empêché de tenir une conférence de presse à Kampala, la capitale. Cela intervient après que la police a empêché le chanteur devenu politicien de tenir un concert de musique prévu dans son club privé du quartier de Busabala, dans la capitale, pour des raisons de sécurité.

Bobi Wine a eu de fréquents affrontements avec l’administration du président Yoweri Museveni. L’arrestation du député et les allégations de torture par les forces de sécurité en août dernier ont conduit à une condamnation internationale, notamment à une pétition présentée par des stars de la musique populaire. Bobi Wine a récemment annoncé qu’il défierait Museveni lors des élections de 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus