Moele-Bénin: Jacques Ayadji suspend le coordonnateur Littoral 2

Le coordonnateur du Littoral 2 du parti Mouvement des élites engagés pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) est suspendu jusqu’à nouvel ordre. Il lui est reproché “un manquement grave aux textes du parti”.

Camille Vigan n’est plus membre de Moele-Bénin. C’est du moins ce qui ressort de la décision n°003 Moele-Bénin/pdt/sg/sec du 7 avril 2019. La décision évoque un manquement grave aux textes régissant le parti dont il est membre et dont il est le coordonnateur du Littoral 2. Il est interdit à tous les militants du parti de prendre des initiatives isolées et personnelles au nom du parti. C’est ce que Camille Vigan aurait fait.

En rédigeant et publiant un communiqué sans consulter au préalable les autres responsables du parti, Camille Vigan a violé les recommandations de la séance du bureau politique national en date du 3 avril dernier. Le coordonnateur du Littoral 2, jusqu’à nouvel ordre, n’est plus habilité à prendre la parole ou poser des actes au nom du parti Moele-Bénin au risque d’être poursuivi devant les juridictions pour “usurpation de titre”.

Moele-Bénin est l’un des partis soutenant les actions du chef de l’Etat, écartés des élections législatives prochaines. Si ce jeune parti a eu son certificat de conformité, il n’aura pas la chance d’être retenu par la Cena. Son dossier est rejeté, faut-il le rappeler, pour deux raisons. Non seulement un doublon a été constaté par les équipes de la commission électorale mais aussi la déclaration de candidatures déposée par le parti ne comporte pas de procurations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.