A la Une Sécurité

Révélations sur l’installation de cellules terroristes au Bénin et au Togo

La multiplication alarmante des attaques djihadistes au Burkina Faso menace de plus en plus la sécurité de trois de ses voisins côtiers. Selon jeune Afrique, les services de renseignements burkinabè, se basant sur des écoutes téléphoniques, ont alerté ces pays voisins sur le fait que plusieurs jihadistes ont quitté l’Est du pays pour se réfugier au Bénin, au Togo et au Ghana.

Le Bénin, le Ghana et le Togo ont jusqu’à présent été épargnés par les violences islamistes qui frappent leur voisin sans littoral depuis 2015 – les retombées de l’instabilité au Mali, refuge de groupes liés à Al-Qaeda et du groupe dit de l’État islamique.

Pourtant, la rapidité avec laquelle la violence s’est répandue au Burkina Faso en a surpris beaucoup. Le nord du Ghana, le Togo et le Bénin pourraient devenir des « points de passage idéaux » pour ces djihadistes qui se cachent dans des zones boisées ou des zones rurales isolées le long de la frontière poreuse.

Alors que les forces armées burkinabè mènent, depuis début mars, une vaste opération antiterroriste dans l’est du pays, les autorités du Burkina ont alerté leurs voisins sur le risque de voir ces jihadistes présumés se replier sur leur territoire.

Des preuves de contacts avec des personnes installées dans les pays voisins cités auraient été établies, nous rapporte BBC.

Selon le média, ces groupes djihadistes ont  en projet l’installation d’une cellule djihadiste à l’est du Burkina Faso avec des ramifications dans les pays voisins du sud, à savoir le Ghana, le Togo et le Bénin.

C’est au cours d’une opération dénommée Utapuanu, que Oumarou Diallo, alias Diaw Oumarou, un responsable djihadiste mis aux arrêts à l’est du Burkina en mars dernier, a affirmé avoir en projet cette installation de la cellule.

A Lire Aussi

Ukraine – Présidentielle: les grandes tendances donnent vainqueur le comédien Zelenskiy

Sri Lanka – Messe de Pâques: plus de 200 morts après des attaques meurtrières des églises

Vincent DEGUENON

Bénin: « Il n’y a aucune menace sur la sécurité du pays » selon Lazare Sèhouéto

Bénin – Législatives 2019: ce qui se passera dans la 11ème circonscription électorale

Parfait FOLLY

Bénin: la police invite les populations à dénoncer les projets d’actes attentatoires à la paix

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus