Melania Trump: outre Donald, cet homme qui caresse “très tendrement” ses cheveux

La première dame américaine Melania Trump a confié au New York Times qu’elle a un confident qu’elle retrouve tous les mois à New York.

Le New York Times relayé par Gala a publié un grand portrait enquêté qui révèle que la First lady n’est pas aussi isolée que l’on croit. Selon le magazine, l’épouse du président américain aime la tendresse avec laquelle un homme, autre que son mari, Donald Trump caresse ses cheveux, les compliments dont il la couvre, le temps qu’il ne manque jamais de lui accorder… “A la simple perspective de le retrouver, les yeux bleus de Melania Trump brillent”. Malheureusement, Donald Trump n’est pas du genre à s’embarrasser avec la galanterie. “Il ne s’agit pas non plus de son fils Barron, pourtant désormais assez grand pour la serrer dans ses bras. Malgré son caractère plus trempé qu’il n’y paraît, la First lady a trouvé un confident en la personne de… son coiffeur ! Celui-même qui a mis un peu plus d’or dans ses cheveux, récemment” rapporte le média.

[su_heading size=”17″]A lire aussi: Mèlania très choquée par ce manque de respect de Donald Trump [/su_heading]

En effet, Melania Trump se rend au moins deux fois par mois à New York pour retrouver sa soeur Ines, qui la conseille en matière de mode, et son « hairstylist ». Ce dernier s’appelle Mordechai Alvow et tient un salon dans le très branché quartier new-yorkais de Chelsea. « Nous avons immédiatement accroché. Elle a adoré la façon dont j’avais coiffé ses cheveux et m’a demandé si je pouvais m’occuper d’elle régulièrement, ce à quoi j’ai très favorablement répondu », a t-il confié au site Refinery29, en août 2018.  A l’en croire, le fait qu’ils se connaissent depuis tant d’années, avant que sa vie ne bascule, a crée une certaine confiance sans tabous entre eux.  « Ce n’est pas une star. Elle est un peu devenue la mère de la nation américaine et pour cette raison, elle doit rester fidèle à une image. » a t-il précisé sur celle qui lui raconte ce qu’elle a vu et les rencontres qu’elle a faites dans les écoles.

Cette proximité avec la first lady n’a pas permis à Mordechai Alvow de s’occuper des cheveux du président américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus