Les précautions idoines pour le Sport dans un environnement pollué

La course à pied se développe de plus en plus dans les grandes métropoles. Souvent pratiquée en week-end, ses bienfaits sont importants pour la santé. Néanmoins, la pollution atmosphérique annule parfois les bienfaits. En tant que coureur, quelles précautions faut-il prendre en cas de pollution ?

La pollution de l’air causée par les véhicules et motos ont un impact négatif sur les poumons. Lors des activités physiques dans les grandes agglomérations, les joggeurs sont amenés à absorber jusqu’à dix fois plus d’air qu’une personne au repos. Or, si l’air respiré est extrêmement pollué, il est évident qu’il présente de grands risques pour leur santé.

Les risques pour la santé

L’air dans les villes est un cocktail de molécules. Il est composé de substance toxique, de dioxyde de carbone et d’azote issus des gaz d’échappement de véhicule et des gaz industriels. Ses conséquences sur la santé des coureurs sont nombreuses.

En Général, les coureurs développent moins de maladie chroniques, telles que les quintes de toux, les maux de tête et l’irritation des yeux ou de la gorge. D’autres maladies comme l’asthme, les accidents cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux et le cancer de poumon peuvent se développer chez les coureurs fragiles.

Les précautions à prendre

Certaines études prouvent que faire du sport dans un environnement pollué ne serait pas si néfaste qu’on pourrait le penser. Au contraire, le sport permettrait de contrebalancer les effets de la pollution de l’air. Toutefois, il serait plus prudent de respecter quelques précautions.

En cas de forte pollution sur les axes routiers, il faut :

  • Privilégier les petites rues, les espaces verts ou l’intérieur des habitations
  • Fréquenter les salles de gym bien ventilées pour les séances d’étirements et de préparation physique générale
  • Faire le running sur tapis ou la natation
  • Courir très tôt ou en début de soirée pour bénéficier d’un air plus pur
  • Courir sous la pluie (lorsqu’il pleut le niveau de pollution chute, ce qui est favorable pour les joggeurs).

Faire le sport est important mais le faire sans endommager son état de santé est plus bénéfique. Il serait avantageux pour les coureurs de bien identifier les lieux de jogging afin de ne pas s’exposer à la pollution de l’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus