Accueil » La désoxygénation de la mer menace la vie des aquatiques
A la Une Environnement

La désoxygénation de la mer menace la vie des aquatiques

Cruise ships [email protected]

Le réchauffement de la température des océans détruit l’oxygène des eaux profondes et rend difficile la survie de la biodiversité aquatique. Les gaz à effet de serre sont les principales sources de cette calamité.

Les gaz à effet de serre privent les océans d’oxygène, c’est ce qu’a révélé ONU environnement dans un nouveau post publié le mercredi 10 avril 2019. En effet, « les espèces de poissons comme le thon et l’espadon connues sous le nom de plongeurs en eau profonde sont aujourd’hui régulièrement aperçus à la surface » annoncent les biologistes de la vie marine. Or ces mammifères chassent à 200 mètres de profondeur dans la mer. La raison de cette anomalie est le réchauffement de la température des océans dû à l’émission des gaz à effet de serre empêchant ces prédateurs de respirer ou de chasser leur proie.

Avec ce réchauffement, « la survie dans l’océan des formes de vie qui reposent sur la bonne santé des océans, comme les mollusques et crustacés. » est aussi menacée, affirme Peter Thomson envoyé spécial de l’ONU pour l’océan à ONU Environnement. Il ajoute que « pensez au réchauffement des océans » revient à « pensez à l’élévation du niveau de la mer et à la mort des récifs coralliens et l’acidification de l’océan »

De même, l’augmentation de la température provoque l’enlèvement de l’oxygène dans les zones plus profondes de la mer déjà pauvres en oxygène, modifiant ainsi les habitats de la vie aquatique.

Les océans reçoivent plus de carbones

Contrairement aux déchets plastiques dans les océans, les gaz à effet de serre (dioxyde de carbone, méthane, oxyde nitreux et hexafluorure de soufre) ont très peu marqué les esprits. Ils finissent en majorité dans la mer et influencent l’écosystème aquatique.  D’après le programme des Nations Unies pour l’environnement, « les océans sont de loin le plus grand puits de carbone de la planète. » Ils absorbent environ 93% de dioxyde de carbone issus du gaz à effet de serre. Alors que « chaque seconde d’oxygène que nous respirons provient de l’oxygène produit par la vie dans les océans. » appuie M. Thomson.

La pollution par les nutriments provenant des eaux usées, de l’agriculture et d’autres eaux de ruissellement industrielles qui sont acheminées dans le milieu marin par les rivières constituent également l’autre hic à la tranquillité de la biodiversité aquatique. insiste l’organe des Nations Unies pour la nature.

A Lire Aussi

[Exclu] Komi Koutché : les détails sur le rejet de son extradition au Bénin (Décision)

Modeste Dossou

Burkina Faso: Alassane Ouattara manœuvre pour le retour de Blaise Compaoré

Modeste Dossou

Casimir Kpédjo: « Ils sont venus me chercher dans ma chambre… J’étais au lit nu…» (vidéo) 

Cochimau S. HOUNGBADJI

Bénin: le journaliste Casimir Kpédjo libéré après sa présentation au Procureur

Cochimau S. HOUNGBADJI

Bénin: les explications de la députée Yibatou Sani suite à son interpellation par la police

Cochimau S. HOUNGBADJI

Bénin: l’opposition se couvrira de honte le dimanche prochain, selon Bruno Amoussou

Edouard Djogbénou

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus