A la Une Politique

Gabon : annoncé à Londres, Ali Bongo aurait changé de destination à la dernière minute

Ali Bongo, président du Gabon @internet

Au Gabon, le doute sur la bonne santé d’Ali Bongo est de plus en plus persistant. Selon certains médias, le président aurait fait une rechute qui a amené les autorités et son épouse à décider de l’évacuer vers Londres en Angleterre. Mais le président ne serait pas  allé directement à Londres ; il serait passé par l’Espagne vu la fragilité de son état.

Les informations se mélangent en ce qui concerne l’Etat de santé du président Gabonais, Ali Bongo et son absence du territoire national seulement quelques jours après son retour « définitif » au pays. Toutefois, selon certaines sources dignes de foi, le président de la république aurait fait une rechute et a dû être évacué encore une fois hors du Gabon pour des soins. Selon une source contactée par Bénin Web Tv, l’état de santé d’Ali Bongo serait si préoccupant que, lors de son évacuation, la destination initialement prévue, qui était  Londres en vol direct, a été modifiée par  une décision de dernière minute. A en croire la source qui a requis l’anonymat, une fois dans l’avion, les médecins traitants du président auraient indiqué que dans son état, il ne supporterait pas le voyage.

Environ 11.000 km vol d’oiseau séparent le Gabon de Londres (13 heures de vol), une distance que le président, qui se remet progressivement d’un AVC, ne pourrait pas supporter après sa rechute. La décision de dernière minute aurait donc été de conduire Ali Bongo à Barcelone en Espagne, plus proche (environ 6000 km pour 6 heures de vol), le Maroc n’étant plus une option envisagée par son épouse Sylvia Bongo. Si donc, les informations de la présence du président Gabonais à Londres, sont avérées, il est fort probable qu’il n’ait pas fait le trajet direct vers cette destination mais qu’il aurait pris par la Catalogne où il pourrait y être encore.

Dans tous les cas, les nouveaux développements de ce dossier indiquent que le président de la république gabonaise, Ali Bongo Ondimba va mal et n’est toujours pas remis de son AVC d’il y a six mois. Ceci, contrairement à ce que tente de faire croire le gouvernement.

A Lire Aussi

Sri Lanka – Jour « saint » d’horreur: Macron, Trump, le pape François… les premières réactions

Vincent DEGUENON

Ukraine – Présidentielle: les grandes tendances donnent vainqueur le comédien Zelenskiy

Sri Lanka – Messe de Pâques: plus de 200 morts après des attaques meurtrières des églises

Vincent DEGUENON

Bénin: « Il n’y a aucune menace sur la sécurité du pays » selon Lazare Sèhouéto

Bénin – Législatives 2019: ce qui se passera dans la 11ème circonscription électorale

Parfait FOLLY

Bénin: la police invite les populations à dénoncer les projets d’actes attentatoires à la paix

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus