Accueil » France: « La France est touchée dans sa chair, dans son cœur… » Nicolas Sarkozy
Société

France: « La France est touchée dans sa chair, dans son cœur… » Nicolas Sarkozy

La cathédrale Notre-Dame de Paris @ Paris Match

Le terrible incendie qui s’est déclenché ce lundi 15 avril, vers 18h50, dans la cathédrale Notre-Dame de Paris ne cesse de susciter des réactions. Après plusieurs personnalités politiques, c’est l’ex-président français Nicolas Sarkozy qui vient de réagir via son compte twitter.

Cinq mois après le début du mouvement des « gilets jaunes », Emmanuel Macron devait tenir son « grand oral » à l’Elysée. Le chef de l’Etat a finalement annulé son allocution face à l’incendie qui dévaste Notre-Dame de Paris. Il a parlé de l’émotion de « toute une nation » et a exprimé son soutien à tous les  « catholiques » et tous les « Français’’ et s’est rendu sur le lieu pour constater les dégâts. S’en est suivi la réaction du président américain Donald Trump : ‘’Si horrible de regarder le feu massif à la cathédrale Notre-Dame de Paris’’, a tristement twitté le patron de la Maison Blanche qui vient d’être appuyé par l’ex-président français Nicolas Sarkozy. L’ancien patron de l’Elysée éprouve une profonde tristesse devant cette tragédie : « La France est touchée dans sa chair, dans son cœur, dans son identité, dans son histoire. Je veux partager ma peine avec les catholiques et avec tous les français pour qui Notre Dame est un symbole. Que chacun se mobilise d’ores et déjà pour aider à la construction », a twitté Nicolas Sarkozy.

 

A Lire Aussi

Bénin: des jeunes formés sur la fabrication de sac à base de couvertures kaki

Méschac DEGBETCHI

Algérie: quatre milliardaires proches de Bouteflika arrêtés par la police

Modeste Dossou

Un milliard pour relever N D de Paris: cette somme pourrait reconstruire tout le nord Mali

Modeste Dossou

Reconstruction de Notre-Dame de Paris: La Fouine et Lilian Thuram indignés par le montant des dons !

Vincent DEGUENON

Ghana : un incendie ravage le marché central de Kumasi

Modeste Dossou

Sénégal: enfin, les boulangers et l’Etat parlent le même langage

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus