Accueil » France – Afrique: bientôt le défilé en larmes devant les parvis de Notre-Dame
Diplomatie

France – Afrique: bientôt le défilé en larmes devant les parvis de Notre-Dame

Ph: Francafrique-courier international

Ce n’est plus un secret pour personne. A moindre événement au pays du colonisateur, les Africains, en première loge les chefs d’Etat, défilent pour témoigner leur compassion et leur soutien aux victimes. Bientôt, ils prendront des vols spéciaux pour aller couler les larmes sur les parvis de la cathédrale qui a reçu la visite d’un terrible incendie hier.

Après l’attentat de Charlie Hebdo, la plupart des Africains, les chefs d’Etats y compris, ont défilé larmes aux yeux pour exprimer leur désapprobation à la violence terroriste et surtout soutenir le président François Hollande qui se trouvait frappé par les actes de violence. Ce n’est pas mauvais en soi de compatir à la douleur d’un proche ou ami. Mais les Africains, en procédant ainsi, donnent l’impression que l’indépendance qu’on célèbre chaque année sous les tropiques n’est que du leurre. C’est comme si le développement intégral des pays africains dépend des autres puissances surtout de la France. Ils étaient déjà six présidents africains à prendre part à la marche républicaine organisée par François Hollande en son temps.

Cependant, à l’avènement des événements malheureux sur le continent africain, les différents chefs d’Etat français se contentent des messages écrits qu’ils adressent aux « petits » du continent noir. Au lendemain de l’incendie qui a ravagé la cathédrale touristique de Paris, il n’est pas exclu que les présidents africains, tous travaux cessants, défilent encore, même si les acteurs ne sont plus les mêmes, pour pleurnicher alors qu’il y a pire dans leur propre pays. Les Africains doivent revendiquer de la plus belle manière leur indépendance vis-à-vis du colonisateur. Une simple lettre suffirait pour régler cette affaire. Au lieu d’aller faire la courbette devant les gilets jaunes, il vaut mieux concentrer ses énergies sur l’essentiel à faire pour l’émergence du continent qui regorge paradoxalement beaucoup de ressources. Sinon, dans peu de temps, l’Afrique deviendra une région de la France.

A Lire Aussi

L’ambassadeur du Bénin aux USA déclaré « persona non grata »

Benjamin Casimir Vodjo

Cameroun: Dominique Bilde contre l’ingérence dans les affaires internes du pays (vidéo)

Parfait FOLLY

Bénin – Législatives 2019: une mission de l’Oif au cabinet de Aurélien Agbénonci

Robert Houngbo

Bénin – BID: Abdoulaye Bio Tchané décroche vingt-deux milliards pour le Bénin

Parfait FOLLY

Bénin – Guinée Equatoriale: un envoyé spécial de Patrice Talon chez Teodoro Obiang Nguema

Cochimau S. HOUNGBADJI

La CPI ou une justice à double vitesse

Parfait FOLLY

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus