Forcée de se débarrasser d’une de ses rares amies, Mélania Trump s’isole

La first lady Melania Trump, est contrainte d’après une publication de Gala, de couper ses liens avec une amie embarrassante.

Au cœur d’une polémique d’argent et de favoritisme qui entache l’administration Trump, la première dame Mélania Trump a été instruite de se débarrasser de l’une de ses meilleures  amies de très longues dates Stéphanie Winston Wolkoff spécialisée dans l’événementiel. Cette information révélée par un article du New York Times, et relayée par Gala, a pris la tournure d’un véritable scandale, outre-Atlantique. “Après décompte, la cérémonie d’investiture de Donald Trump affiche une ardoise de plus de 23 millions d’euros et Stéphanie Winston Wolkoff, chargée d’organiser l’événement, aurait personnellement empoché 1,44 millions d’euros” indique le média. La même source souligne que l’amie de Melania Trump aurait également fait profiter un certain David Monn de sa proximité avec le couple présidentiel. Mieux, elle aurait de son côté, touché pas moins de 3,2 millions d’euros pour œuvrer à la gloire de Donald Trump.

[su_heading size=”17″]A lire aussi : Brigitte Macron: sa réaction, trois mois après l’installation de la nouvelle moquette de l’Elysée [/su_heading]

Coup dur pour Melania Trump…

En dehors de ses parentsson fils Barron ou sa porte-parole, Stephanie Grisham, Melania Trump qui n’avait pas d’amies va devoir s’isoler. Une situation qui agace la première dame qui, il y a quelques semaines avait affronté les rumeurs de chirurgie esthétique. Son cabinet s’était empressé de déclarer qu’elle n’avait aucune connaissance de ces sommes, mais qu’elle avait renoncé « aux services gratuits » de son amie, simple « collaboratrice spéciale de l’administration Trump ». De son côté, cette rare amie de Melania, Stephanie Winston Wolkoff a indiqué , comme rapporté par Gala, que la Maison Blanche mettait fin à son « volontariat ». Pour elle, cette décision ne devrait pas avoir de répercussions sur son amitié avec la First lady, troisième femme de Donald Trump, et ancienne mannequin de 48 ans. «J’espère rester une source de conseils et de soutien à titre informel» va t-elle clarifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.