gaetane

Faure Gnassingbé et le pape François s’entretiennent sur la paix au Togo

Lundi 29 avril 2019, le président togolais Faure Gnassingbé a eu un entretien avec le pape François au Vatican. Les deux personnalités ont discuté de plusieurs sujets mais surtout de la paix au Togo.

Dans le cadre d’une visite au Vatican, le chef de l’Etat du Togo a rencontré le souverain pontife François avec qui il a eu un entretien sur la situation sociopolitique au Togo. “Les deux parties se sont arrêtées sur la situation actuelle du pays, en soulignant la contribution de l’Église catholique au développement intégral du peuple togolais, spécialement à travers son engagement dans le domaine éducatif et sanitaire”, indique le site officiel du Vatican. L’autre sujet qui d’ailleurs a été le grand menu de la rencontre, est la question de la paix et la sécurité en Afrique de l’Ouest. Un sujet abordé dans un contexte où cette partie du continent est objet d’attaques terroristes perpétrées par des groupes armés. « Face à son hôte, le patron du Saint-Siège a tenu à saluer l’engagement du président togolais à renforcer la démocratie dans son pays », a rapporté le site Afrique sur 7 lundi.

« Défendre et comprendre le peuple » togolais, c’était la dernière demande du pape François à Faure Gnassingbé lors de sa dernière visite au Vatican en 2016 il y trois ans environ. Les deux hommes ont donc passé en revue les acquis afin de faire d’autres actions en faveur de la paix au Togo. Notons qu Faure Gnassingbé a rencontré aussi le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, accompagné par Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les Rapports avec les États.

1 commentaire
  1. Konkona dit

    Mr Faure,

    La réalité n est pas d aller voir le Pape mais libérer le Togo. Vous devriez avoir honte de bloquer l alternance dans ce pays pendant que les Togolais souffrent dans leurs âmes. Vos jeux politiques, inauguration par ci par là, vos promesses d augmentation de salaire ne resolveront pas le problème des Togolais. Quitter le pouvoir et sachez qu il n’y aura pas de remise de vos péchés même si vous partez résider chez le Pape. Malheur à ceux qui baillonnent leur peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.