Dossier Ebomaf: Lionel Zinsou convoqué au tribunal de Cotonou le 26 Avril 2019

Le dossier de dépassement de compte de campagne n’a pas encore livré son dernier verdict. De source proche du dossier à Cotonou, on apprend que l’ancien premier ministre béninois est convoqué au tribunal de première instance de première classe de la ville capitale économique.

Le banquier d’affaire Lionel Zinsou pourrait être écouté le 26 Avril prochain dans le cadre de l’affaire qui l’oppose au pdg de EBOMAF au tribunal de première instance de première classe de Cotonou, selon une publication de “Nouvelle Tribune Infos”. Joint au téléphone par les confrères de cet organe, l’avocat conseil de l’ancien premier ministre béninois confirme que son client a été convoqué dans le cadre du dossier qui l’oppose au président directeur général du groupe “EBOMAF”.

Retour sur le dossier de prêt de plusieurs milliards:

L’affaire relative à un prêt de 15 milliards FCFA concédé par le président du Groupe Ebomaf, Mahamadou Bonkoungou au candidat Lionel Zinsou lors de la présidentielle 2016, continue de faire des vagues. Après une première assignation devant la justice française, l’homme d’affaires Burkinabè s’est également porté vers les instances judiciaires béninoises pour la même cause. Le contenu de cette nouvelle plainte, publiée par la presse locale, confirme le montant de 15 milliards FCFA et donne des détails sur les «manœuvres» pour avoir cette mirobolante somme, ainsi que sur les acteurs directs et indirects. Entre autres personnalités citées, figure l’ancien Chef d’Etat Boni Yayi.

Ainsi, cette rocambolesque affaire remonte à mars 2016, où Lionel Zinsou, en pleine période électorale au Bénin, aurait contracté une dette évaluée à 15 milliards auprès du patron d’Ebomaf. Selon la plainte déposée par l’homme d’affaires burkinabé, certaines personnalités proches de Lionel Zinsou étaient témoins. Il s’agit par exemple de l’ancien président Boni Yayi qui aurait signé la lettre de reconnaissance de dette.

Dossier à multiples rebondissements:

En réponse à la plainte de Monsieur Mahamadou Bonkoungou, l’ancien Premier ministre Lionel Zinsou a déposé le 14 Mai 2018 une plainte contre ce dernier. Selon les informations contenues dans la Lettre du Continent n°776 du vendredi 18 mai 2018, ladite plainte a été déposée devant le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris. Dans sa plainte, le banquier d’affaire fait également mention d’escroquerie. A la suite de la médiation de plusieurs présidents de la sous région, l’homme d’affaire Mahamadou Bonkoungou a retiré la plainte qu’il avait déposée le 11 avril à Cotonou contre Lionel Zinsou. Mais que s’est-il passé aujourd’hui pour que l’ancien premier ministre béninois soit encore convoqué dans le cadre de ce dossier? Difficile de répondre pour l’heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus