Accueil » CPI : Charles Blé Goudé refuse deux autres destinations en Afrique
A la Une Politique

CPI : Charles Blé Goudé refuse deux autres destinations en Afrique

Charles Blé Goudé et ses avocats

Toujours en résidence dans un hôtel de la Haye depuis sa mise en liberté conditionnelle par la Cour Pénale Internationale (CPI), Charles Blé Goudé a refusé deux nouvelles propositions de pays qui ont accepté l’accueillir sur leur terre.

Décidément il donne du fil à retordre à la CPI. L’Afrique du Sud et l’Ouganda ont proposé d’accueillir sur leur territoire, l’ancien ministre ivoirien Charles Blé Goudé qui attend toujours des propositions convenables pour jouir effectivement de sa liberté conditionnelle. En effet, acquitté et libéré par la cour, il doit se conformer toutefois à certaines conditions du tribunal de la Haye comme entre autre, ne pas rentrer en Côte d’Ivoire. Des conditions auxquelles il doit se conformer en attendant la décision de Fatou Bensouda, la procureure de la CPI, de faire appel ou non de la décision de la chambre préliminaire de ladite cour. Dans les mêmes conditions, Laurent Gbagbo a lui été accueilli en Belgique où il réside actuellement.

Blé Goudé lui, a refusé dans un premier temps les offres d’accueil de l’Argentine et du Portugal ; cette fois encore il refuse deux autres propositions, malgré le fait qu’elles aient été faites par des pays africains. Le greffe de la CPI avait réussi à trouver un accord avec l’Ouganda et l’Afrique du sud qui avaient donné leur accord pour recevoir, s’il le voulait, Charles Blé Goudé sur leur espace nationale. Mais comme on pouvait s’y attendre, l’ancien général de la rue ivoirienne a décliné ces nouvelles offres. Il ne voudrait pas aller dans aucun autre pays que le sien, la Côte d’Ivoire. Selon certains médias, Blé Goudé ne voudrais pas aller loin de ses proches, partisans et militants. En attendant d’autres propositions ou un développement de son dossier avec Gbagbo à la CPI, Charles Blé Goudé continuera de séjourner à la Haye au Pays-Bas dans un hôtel.

A Lire Aussi

[Exclu] Komi Koutché : les détails sur le rejet de son extradition au Bénin (Décision)

Modeste Dossou

Burkina Faso: Alassane Ouattara manœuvre pour le retour de Blaise Compaoré

Modeste Dossou

Egypte: la révision constitutionnelle approuvée par référendum

Marturin S. ATCHA

Casimir Kpédjo: « Ils sont venus me chercher dans ma chambre… J’étais au lit nu…» (vidéo) 

Cochimau S. HOUNGBADJI

Bénin: le journaliste Casimir Kpédjo libéré après sa présentation au Procureur

Cochimau S. HOUNGBADJI

Bénin: les explications de la députée Yibatou Sani suite à son interpellation par la police

Cochimau S. HOUNGBADJI

2 commentaires

Bamoro 15 avril 2019 at 19 h 47 min

Pourquoi ne veut pas le laisser rentrer chez lui s’il l’a choisi comme son destination préféré c’est chez laisse lui rentrer à la maison au lieu de le choisir une destination qu’il ne veut pas

Répondre
Kardi 17 avril 2019 at 0 h 01 min

Je pensais qu’il était panafricaniste, à ce titre il devrait être heureux d’aller en Afrique. Mais non, il préfère rester en Europe. L’histoire de je ne veux pas être loin de mon pays ne tient pas. Le Portugal est plus proche de la côte d’Ivoire que les Pays-Bas. Il préfère le luxe hollandais.

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus