Accueil » Cameroun : six personnes tuées par l’armée, des civils ou des sépératistes ?
Sécurité

Cameroun : six personnes tuées par l’armée, des civils ou des sépératistes ?

Des soldats camerounais @Internet

L’armée a recherché des terroristes sécessionnistes dans les buissons et les y a trouvés. La plupart des personnes tuées terrorisaient la population, a déclaré à Xinhua une source militaire ayant opté pour l’anonymat.

Les forces de défenses et de sécurité camerounaises ont abbatus plusieurs personnes qu’elles considèrent comme des séparatistes. Cependant, il y avait des rapports contradictoires de qui a commis l’acte. Les habitants ont affirmé que les victimes ont été abattues par les forces gouvernementales. « Les six personnes, dont deux enfants, sont membres de la même famille. Ils se cachaient de l’armée lorsqu’ils ont été abattus. Les cadavres sont toujours éparpillés dans la brousse », a déclaré un habitant de la localité, cité par l’agence Xinua, qui a requis l’anonymat.

Depuis novembre 2017, les forces gouvernementales camerounaises se heurtent à des forces séparatistes armées qui veulent que les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest se séparent de la nation majoritairement francophone et forment un nouveau pays appelé « Ambazonia ». Toutefois, l’armée a souvent été citée par les organisations humanitaires  dans des atrocités et bavures menées dans ces régions contre des civils. Plusieurs vidéos ont été publiées sur les réseaux sociaux et mettent à mal les forces de défense du Cameroun. Mais l’armée a toujours niée les accusations.

A Lire Aussi

Attaques au mali et en RDC : l’ONU condamne et met en garde

Modeste Dossou

Mali: l’armée subit une lourde défaite après une attaque dans le centre

Modeste Dossou

Sri-Lanka: le bilan des attentats de Pâques s’alourdit

Vincent DEGUENON

Sri Lanka – Messe de Pâques: plus de 200 morts après des attaques meurtrières des églises

Vincent DEGUENON

Afrique de l’Ouest: mobilisation simultanée de 7 pays pour stopper les groupes terroristes

Vincent DEGUENON

Libye: le gouvernement de Tripoli appelle l’Algérie à l’aide

Modeste Dossou

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus