MoovInter

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Entouré de son collègue Garba Yaya et du Conseiller politique du parti, Kamar Ouassangari, le Porte-parole des Forces Cauris pour un Bénin Émergent (Fcbe), l’honorable Nourénou Atchadé a animé un point de presse ce samedi 20 avril 2019 au siège du parti à Cotonou. Cette sortie médiatique a porté sur l’arrestation de deux agents de sécurité privée de l’ancien chef de l’Etat, Boni Yayi, Président d’honneur dudit parti.

Le parti Force Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) balaie d’un revers de main les allégations de la police républicaine faisant état de ce que les deux personnes interpelées ce vendredi 19 avril 2019 lors de la descente des anciens chefs d’Etat et de l’honorable Vieyra Soglo dans le marché Dantokpa seraient des “mercenaires” recrutés pour semer des troubles dans le pays. “Ils sont des béninois. Ils vivent au Bénin, leurs familles aussi. Personne n’est allée dans un autre pays les recruter”, a clarifié, le porte-parole du parti, l’honorable Nourénou Atchadé.

--- Publicité---

A l’en croire, l’ancien Président Boni Yayi à dû recourir à une équipe de sécurité privée à la suite du retrait des agents de l’Etat affectés à sa sécurité. “Même le candidat Patrice Talon, lors de la campagne électorale pour les présidentielles de 2016, a eu recours à leur service”, a-t-il rappelé. Alors, “comment comprendre que du jour au lendemain, ils deviennent des mercenaires parce qu’au service de Boni YAYI ?”, s’interroge-t-il avant d’ajouter que ces agents n’avaient en leur possession, aucun objet et aucune arme pouvant leur servir de défense ou à semer le trouble.

Aussi, les Fcbe mettent-ils au défi la police d’apporter la preuve de ce qu’ils auraient été accueillis par des jets de pierres. “Nous sommes à l’ère du numérique, et aucune des images que véhiculent les réseaux sociaux sur l’incident d’hier, ne fait cas d’aucun jet de pierre sur les agents de police. Et si la police en a la preuve, qu’elle la rende publique”, insiste le parti.

Descente aux enfers du Bénin démocratique

Pour le parti, l’incident intervenu dans le plus grand marché du Bénin, ce vendredi 19 avril 2019 serait la “parfaite illustration de la descente aux enfers du Bénin démocratique”. Selon lui, dans un Etat de droit, on ne saurait interdire à l’opposition dans son entièreté de se regrouper, de faire des activités politiques. Pendant ce temps, regrette-t-il, les deux partis du Chef de l’Etat occupent le terrain pour diverses activités politiques faites de meetings, de regroupements non autorisés, de caravanes motorisées. “Sommes-nous dans la jungle où seule la loi du plus fort est toujours la meilleure?”, se demandent les Cauris.

Tout en condamnant les « exactions » sur les deux anciens Chefs de l’Etat et l’honorable Rosine Soglo, le parti Fcbe invite le peuple à la résistance pour la sauvegarde des acquis démocratiques. Par ailleurs, il clame haut et fort qu’il ne saurait avoir d’élections législatives le 28 avril 2019 sans les partis d’opposition.

--- Publicité---

4 commentaires
  1. Florian dit

    Le peuple mature et conscient vous attend le 28 Avril prochain et on verra ce qui va se passer

  2. KADAFFI dit

    attention !!! C’est talon qui est en train de creer des soulevements autour de lui. Il est trop ferosse parmi les hommes.

  3. Zachary dit

    Continuer de supporter le vrai ou le faux. Lorsque les émeutes déclencheront, ils n’y aura ni mouvanciés ni opposants. Le mieux c’est de dire au moins la vérité et de la défendre a tout prix. Le cas de la Lybie, de la Syrie et même de la côte d’Ivoire est un exemple palpable. Ne pensons pas à nos putains de ventre ou à notre haine en supportant le faux.

  4. Ismo dit

    Toi florian tu as pris combien pour venir défendre le faux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus