gaetane

Bénin – Revirement politique de Houndété: les regrets de l’He Abimbola pour son collègue

Le deuxième vice président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Eric Houndété serait-il dans l’agonie politique après son entrée dans le camp de l’opposition? C’est du moins ce que semble affirmer son collègue de la majorité parlementaire, l’honorable Jean-Michel Abimbola.

[su_heading size= »17″]A lire aussi :Bénin: la campagne entre l’UP et BR est un derby, selon l’He Jean Michel Abimbola [/su_heading]

Le porte parole du bloc de la majorité parlementaire était l’invité de l’émission sociopolitique  » A l’ombre du grand baobab » de la chaîne de radiodiffusion « Tokpa fm ». L’invité de Léa Glago a opiné sur les dernières actualités politiques du pays notamment l’activité relative à l’élection législative du 28 Avril 2019.

Pour l’élu de Kétou, l’échec des pourparlers pour obtenir le consensus en vue des élections législatives serait la faute de l’opposition qui a préféré faire du dilatoire au lieu de faire de véritables propositions de sortie de crise. Selon l’honorable Jean-Michel Abimbola, cette opposition a signé le forfait parce que ne voulant pas aller à l’élection a passé tout son temps dans le dilatoire, l’intoxication et l’injure. Il regrette néanmoins la situation de son collègue de l’union fait la nation, l’honorable Eric Houndété qui serait devenu un courtier des leaders de l’opposition.

L’honorable Abimbola affligé de la mort politique de Eric Houndété: 

Si le porte parole du bloc de la majorité parlementaire constate que l’opposition ne sera pas aux prochaines législatives parce que ne s’étant pas conformé aux textes électoraux, il regrette néanmoins la situation de son collègue Eric Houndété. Le député membre fondateur du bloc républicain semble ne pas comprendre la posture de son collègue de l’union fait la nation pour qui il sent la mort politique prochaine.

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Bénin – exclusion de l’opposition: les clarifications de Jean-Michel Abimbola[/su_heading]

L’honorable Jean-Michel Abimbola se dit être peiné du sort du premier vice président de l’Assemblée nationale, l’honorable, Eric Houndété. Il ne comprend pas pourquoi ce dernier, un acteur politique si brillant ait décidé de se diriger vers l’opposition. Il regrette que le brillant politique qu’il est soit devenu un courtier dans l’opposition transportant des documents de Porto Novo à Cotonou pour obtenir des barons de l’opposition la conduite à tenir lors de la dernière journée de discussion entre la minorité parlementaire et le bloc de la majorité au parlement. Dans ses propos, l’honorable Jean-Michel Abimbola semble entrevoir déjà la mort politique du premier vice-président de l’assemblée nationale; lui, si brillant acteur politique, reconnait-il avant de s’interroger sur les raisons de son départ dans l’opposition.

2 commentaires
  1. Valentin dit

    Les regrets de l’He Abimbola pour son collègue:
    Le député membre fondateur du bloc républicain semble ne pas comprendre la posture de son collègue de l’union fait la nation pour qui il sent la mort politique prochaine>\.
    Et oui certains sont souvent indecis. l’He Abimbola veut dire que son collegue eric Houndete a raté le coach n’est ce pas. Trop d »ambition vous amene des fois a rentrer dans une mauvaise pente. Toutefois il faut aussi admirer son courage de vouloir vdire non a la sous traitance.
    Pour l’élu de Kétou, l’échec des pourparlers pour obtenir le consensus en vue des élections législatives serait la faute de l’opposition qui a préféré faire du dilatoire au lieu de faire de véritables propositions de sortie de crise. parait t-il. Et qu’a fait le bloc republicain?
    Il est facile d’accuser les autres quant on est du bon coté. Le pays est entrain de sombrer que dites vous ou que faites vous

  2. Ekanmi dit

    C’est des ragots, de n’importe quoi qu’on raconte, de bavardage inutile .
    Hier Abimbola est resté avec Yayi.
    Aujourd’hui c’est avec Talon et c’est pour chier dans le plat qui l’a servi pendant longtemps.
    Demain ce sera avec X ou Y , l’essentiel est que ce X ou Y soit aux affaires et maintenant c’est pour décrier le Président Talon.
    Des transhumants politiques juste pour satisfaire leurs besoins quotidiens.

    Ekanmi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus