A la Une Société

Bénin: l’Ocrc lance un message spécial aux administrateurs des groupes WhatsApp

Le Commissaire Edgard Zola a représenté L’Office central de répression de la cybercriminalité (Ocrc) à la causerie débat organisé sur le code du numérique ce jeudi 11 avril 2019. Le chef de l’Ocrc a profité de cette occasion pour inviter les administrateurs des groupes de discussions WhatsApp à la vigilance afin de ne pas tomber sous le coup du code du numérique.

La Police Républicaine est décidée à mettre fin aux infractions commise via les systèmes informatiques. Cette lutte entamée depuis l’adoption et la promulgation du code du numérique s’est intensifiée cette période électorale où les utilisateurs des réseaux sociaux s’adonnent à des actes contraires au code du numérique. En ce qui concerne le réseau social WhatsApp, le Commissaire Zola a fait comprendre que les administrateurs des forums sont les premiers punis en cas d’infraction commise par le biais de leurs forums.

Pour éviter donc de tomber dans les mailles de la police parce qu’un membre du forum a publié une fausse information ou à porté atteinte à la vie privée de quelqu’un, il invite les administrateurs à mener une veille permanente. « Ils n’arrivent pas à suivre tout ce qui se passe sur tous les groupes. La conséquence, quand il y a une publication qui tombe sur le coup de la loi. Les premières personnes que nous interpellons ce sont les administrateurs », a-t-il précisé.

Que faut-il faire en tant qu’administrateur?

Pour éviter de se retrouver dans le filet de la police pour des actes commis par les membres du forum, les administrateurs sont invités à prendre des précautions. « Je voudrais inviter tout administrateur de forum à la vigilance », a-t-il martelé. A l’en croire, les administrateurs de forum ont l’obligation de dénoncer les membres qui s’adonnent à des actes qui portent entorse au code du numérique. Mais avant la dénonciation, ils ont l’obligation de mettre en garde le mis en cause et doivent faire tout possible pour les identifier physiquement, sans quoi, ils seront seuls responsables des actes posés par ce membre.

A Lire Aussi

Ukraine – Présidentielle: les grandes tendances donnent vainqueur le comédien Zelenskiy

Sri Lanka – Messe de Pâques: plus de 200 morts après des attaques meurtrières des églises

Vincent DEGUENON

Bénin: « Il n’y a aucune menace sur la sécurité du pays » selon Lazare Sèhouéto

Bénin – Législatives 2019: ce qui se passera dans la 11ème circonscription électorale

Parfait FOLLY

Bénin: la police invite les populations à dénoncer les projets d’actes attentatoires à la paix

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

1 commentaire

De virgo 12 avril 2019 at 0 h 21 min

Au BÉNIN, désormais il est formellement interdit de parler de….. de critiquer …… (même si vous avez des raisons de le faire),
Le code numérique est une bonne loi qui vous oblige à la bouclée sinon c’est promenade dans les bureaux de l’ocrc avec atterissage chez dah Vigan. A bon entendeur. …. désinstaller Whatsapp

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus