gaetane

Bénin – Législatives 2019: marche du fan club Boni Yayi mercredi

Suite à l’incident du vendredi dernier, le fan club Boni Yayi est monté au créneau ce soir pour donner sa lecture de la situation. Il a profité de la même occasion pour annoncer une marche de protestation qui se déroulera le mercredi 24 avril, dans la ville de Cotonou.

Le fan club Boni Yayi s’est prononcé sur les événements qui ont eu lieu vendredi passé au marché international de Dantokpa. Pour ce groupe de jeunes acquis à la cause de Boni Yayi, qui qualifie ce qui se passe d’  » atteinte à la démocratie ». Ce club n’entend pas croiser les bras pour, dit-il, passer sous silence la tentative de force contre les anciens présidents ainsi que la doyenne d’âge à l’Assemblée nationale, Rosine Soglo. Il condamne l’acte posé par les agents de la police qui ont utilisé le gaz lacrymogène pour disperser la foule parmi laquelle se trouvait les trois personnalités.

C’est pour matérialiser ce mécontentement et exiger les élections législatives inclusives que le fan club Boni Yayi projette une marche à travers la ville de Cotonou pour le mercredi prochain. Il est un secret de Polichinelle que les manifestations, pacifiques ou non, en temps ordinaire, doivent être autorisées par les autorités administratives dans un délai raisonnable et bien connu de tous. Les moments électoraux étant très sensibles, tout attroupement sans autorisation est proscrite sur toute l’étendue du territoire national. Reste à savoir si cette frange de jeunes va braver la police pour marcher ou si les éléments de Nazaire Hounnonkpè vont les laisser manifester.

Il faut rappeler que depuis que la crise s’est installée, tous ceux qui ont manifesté sans autorisation ont été interpellés et présentés au procureur pour trouble à l’ordre public. Même le cas que ce club déplore, celui du vendredi, a connu deux arrestations. La police a présenté les deux comme étant des mercenaires recrutés d’un Etat voisin pour la circonstance.

3 commentaires
  1. Fracasse dit

    Des voyous à mater sans ménagement. Leur irresponsable et soulard de leader en portera la responsabilité. Le vrai peuple en a marre et soutient la police. Tous des délinquants de la base au sommet.

  2. Paysan dit

    Non on ne les mate pas. Ils n’ont plus que quoi à manger depuis que yayi ne peut plus leur donner l’argent de poche.
    On les met à la disposition des oeuvres sociales pour les délivrer de la faim, apprendre un métier et devenir utiles pour eux mêmes, leurs familles et la société

  3. Freeeman dit

    Mais vous deux la,fracasse et paysant lol!!vous n’avez pas mieux a faire que de niaiser a longueur de la journée avec vos commentaires non-sens???

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus