A la Une Politique

Bénin – Législatives 2019: «il n’y a pas d’élection », dixit Richard Boni Ouorou

Le politologue béninois Richard Boni Ouorou est revenu une fois encore sur l’actualité politique au Bénin notamment les prochaines élections législatives du 28 avril 2019. C’est lors d’une interview accordée au journal « Le Nouvel Observateur » ce dimanche 14 avril 2019.

Plusieurs sujets sont abordés par le politologue béninois Richard Boni Ouorou. De la sortie médiatique du Chef de l’Etat Patrice Talon, de l’échec du consensus au parlement entre les députés, de la responsabilité de l’opposition dans la crise actuelle et de la crédibilité des institutions béninoises, aucun sujet n’est laissé de côté.

Sur le sujet relatif aux prochaines législatives du 28 avril 2019, Richard Boni Ouorou pense que le Bénin est retourné à la période du « parti unique » où les électeurs n’ont d’autres choix que de valider la pensée ou la volonté du maître à penser. « En réalité, il n’y pas d’élection », a-t-il fait savoir. Car, poursuit-il, l’étymologie du mot élection signifie « Choix », cela dit, qu’on parle d’une élection, lorsque les citoyens ont la possibilité de faire un choix parmi plusieurs offres.

Cette déclaration de Richard Boni Ouorou pourrait paraître un peu ambiguë quand on sait que dans le cadre des prochaines législatives, les béninois auront à choisir entre l’Union progressiste et le Bloc républicain. Mais l’invité du journal « Le Nouvel Observateur » pense que le « Bloc républicain et l’Union progressiste ne sont que deux faces de la même pièce ». Pour lui, ce qui « s’apparente là à une élection est en réalité une désignation ». Dans ses explications et sur la base de la situation actuelle du pays, Boni Ouorou pense que « Nous sommes retournés au parti unique ». Mais seulement qu’à cette époque « les dirigeants assumaient cette orientation politique ».

Sur la même question, il ajoute qu’« à écouter le Chef de l’Etat lors de sa sortie médiatique, il est intimement convaincu que tout ce qu’il entreprend relève de la démocratie et va dans le sens de l’instauration et de la consolidation d’une véritable démocratie ». Boni Ouorou pense que cette déclaration du président de la République est contraire aux réalités sur le terrain et sort carrément des valeurs démocratiques. Il conclut tout simplement qu’ « on est en plein délire ».

A Lire Aussi

Ukraine – Présidentielle: les grandes tendances donnent vainqueur le comédien Zelenskiy

Sri Lanka – Messe de Pâques: plus de 200 morts après des attaques meurtrières des églises

Vincent DEGUENON

Bénin: « Il n’y a aucune menace sur la sécurité du pays » selon Lazare Sèhouéto

Bénin – Législatives 2019: ce qui se passera dans la 11ème circonscription électorale

Parfait FOLLY

Bénin: la police invite les populations à dénoncer les projets d’actes attentatoires à la paix

Bénin: après sa libération, Prince Sonon Aligbonon donne les raisons de son interpellation

3 commentaires

Ledoux 15 avril 2019 at 13 h 07 min

Oui nous sommes en plein delire. Nous avancons vers un parti Unique. Car les deux blocs vont se transformer plus tard en un Parti politique dont le nom reste a mediter.
Un model ou le president sera elu les designes. Comme au temps du PRPB.

Répondre
Seko 15 avril 2019 at 13 h 14 min

Ce monsieur délire. Qu’il s’en prenne à son frère qui a avili notre pays pendant dix ans de règne clanique et bordélique. Je crois qu’il doit être désœuvré ce mec!!! Qu’il nous doute le camp!!?

Répondre
esprit 16 avril 2019 at 8 h 54 min

Ce Monsieur Richard Boni Ouorou, me fait rire,
Il veut continuer dans l’ancien système où seul 1% du peuple Béninois profite des richesses de ce pays.
Je lui rappelle que pendant longtemps, notre pays a toujours fonctionner dans le sentiment et le non respects des textes, on ne peut pas développer un pays sans le respect rigoureux de la constitution

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus