MoovInter

Bénin – Législatives 2019: ce qui se passera dans la 11ème circonscription électorale

Les campagnes pour les élections législatives du 28 avril prochain ont démarré depuis quelques jours et dans la plupart des circonscriptions électorales, c’est un combat de gladiateur qui se mène. Au niveau de la 11ème, le résultat du combat électoral pourra être difficile à boire pour un camp.

Sauf miracle, il y aura un coup de tonnerre dans la onzième circonscription électorale au soir du 28 avril. Plusieurs raisons militent en faveur d’un parti qui semble occuper le terrain au détriment du second. Et pour cause, le parti Union progressiste est constitué de gens qui ont toujours fait un score écrasant dans la circonscription. Depuis le renouveau démocratique, Bruno Amoussou et son Parti social démocrate ont toujours raflé les trois sièges de la zone. Il a fallu quelques défections en 2011 pour que le second parti de Boni Yayi, Cauris 2 en prenne un sur les trois. Ce seul siège qu’a arraché Pascal Essou en 2011 était dû à certaines personnes dont la popularité n’est plus à démontrer : Richard Allossohoun et Bruno Fangnigbé. Le premier incontournable dans la commune d’Aplahoué et le second indétrônable à Djacotomey.

--- Publicité---

[penci_related_posts dis_pview= »yes » dis_pdate= »no » title= »A lire aussi » background= » » border= » » thumbright= »no » number= »4″ style= »grid » align= »none » withids= » » displayby= »cat » orderby= »date »]

Ces deux messieurs ont réussi à mobiliser les populations autour du candidat Essou pour qu’il se retrouve au parlement en 2011 faisant disposer à Bruno Amoussou, deux députés à l’Assemblée nationale pour la première fois depuis 1990. En 2015, le même exploit est réédité. Certains acteurs qui ne parlaient plus le même langage politique et la fougue de la jeunesse à voir de nouvelles têtes avaient fortement joué en faveur de l’unique député élu sous la bannière d’un parti autre que celui du Dadjè national. La création de l’Union progressiste est comme un retour à la maison des « enfants prodiges ». Tous ceux qui avaient quitté la barque Psd (toutes les mutations de l’Add à UN comprises) se sont à nouveau retrouvés ensemble avec le meneur de jeu, Bruno Amoussou.

Les derniers ralliements galvanisent la troupe

Alors que la campagne électorale bat son plein, des soutiens de taille ont rejoint la barque progressiste. Il s’agit de Bruno Fangnigbé dont le poids politique n’est plus à démontrer du fait de ses actions envers les jeunes de la localité, du chef d’arrondissement de Kpoba qui coiffe un grenier électoral et puis Arnaud Agossou. Dans la même commune de Djakotomey où ces trois gros morceaux ont été pris, le ministre Oswald Homéky qui travaille à l’union des filles et fils Adja emballe la foule. C’est un signe prémonitoire qui annonce ce qui pourra se passer le 28 avril. Dans la commune d’Aplahoué, Richard Allossohoun fait le plein. Et ce ne sera pas Gérard Gbénonchi qui sera rejeté à Klouékanmey. Etant donné que Bruno Amoussou parcourt les hameaux en personne pour appuyer ses poulains, ce sera surprenant qu’un siège échappe à l’Union progressiste dans la 11ème circonscription électorale.

--- Publicité---

2 commentaires
  1. Azazou dit

    Vous nous en parlez comme s’il y avait encore un enjeu derrière ces élections. Up et Br ne sont que les deux facettes de la même médaille. Lamentable !

  2. Loko dit

    Après les élections législatives ça serait plus facile maintenant à Mr le président de toucher à la constitution et ça serait voté à 100%en sa faveur ce qu il n a pas pu faire dès son arrivé au pouvoir
    Vous les béninois vous avez toujours vos yeux dans l obscurité vous avez vu ses débuts et là encore vous trebucher

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus