Bénin – Législatives 2019: A Tourou, la population défie le dispositif sécuritaire de la police

Les élections législatives pour le compte de la huitième législature ont démarré tôt ce dimanche 28 avril 2019 sur l’ensemble du territoire national. Mais par endroits notamment dans le septentrion, la population défie les mises en garde de la police républicaine et s’oppose à la tenue du scrutin.

Malgré les mis en garde de la police républicaine et les sensibilisations sur les sanctions prévues par le code électoral en cas d’infraction à la loi, certains électeurs continuent de manifester leur colère. C’est par exemple le cas des populations de l’Arrondissement de Tourou où les populations se sont soulevées pour manifester leur mécontentement.  Des bulletins de vote déchirés, des équipements électoraux arrachés des mains de certains agents électoraux sont quelques uns des actes notés dans cet arrondissement.

[su_heading size=”17″]A lire aussi :Bénin – Législatives 2019: le député Guy Mitokpè prône une résistance non-violente [/su_heading]

Les manifestants protestent contre une élection exclusive. En effet, la mise en oeuvre des dispositions du nouveau code électorale et de la charte des partis politiques ont créé des difficultés qui ont conduit à l’exclusion des partis politiques de l’opposition. Une situation qui irrite une bonne frange de la population qui conteste cette violation de leur droit de vote.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus