Bénin – Impasse électorale: Amoussou, Idji et Nago appellent à la paix

Trois anciens présidents de l’Assemblée nationale, Bruno Amoussou, Antoine Kolawolé Idji Kolawolé et Mathurin Coffi Nago ont rencontré la presse ce mardi 30 avril soir pour donner leur lecture de la situation visiblement tendue et indiquer la conduite à tenir.

Ils sont sortis, renseigne Bruno Amoussou, pour éteindre le feu qu’ont allumé certains acteurs de la vie politique nationale. Pour eux, la sortie des anciens présidents de la République n’est pas de nature à préserver la paix déjà fragilisée par les événements malheureux qui ont émaillé le scrutin du dimanche. Appeler au soulèvement de façon voilée n’est pas de nature à restaurer l’État de droit encore moins la démocratie.

Bruno Amoussou est convaincu que la sortie des deux anciens chefs d’État n’est pas mue par une certaine recherche de la restauration de la démocratie. Pour lui, ce sont des problèmes personnels qui les opposent à l’actuel chef d’État. Le croisement entre problème personnel et problème électoral envenime la situation. Sinon, soutient-il, la voie de sortie était presque trouvée au parlement le 13 avril. Il rappel les faits consistant à rédiger un document consensuel que les forces de l’opposition ont récusé. Il ira loin pour préciser que ce sont les deux anciens chefs d’État qui étaient derrière cette position de l’opposition.

Quelques recommandations

Ayant pris la mesure de la situation, les trois anciens présidents d’institution parlementaire et membre du parti Union progressiste, ont recommandé des comportements à adopter pour éviter le pire. Au nombre de ses recommandations, ils demandent aux anciens chefs d’État de renoncer à leur projet en ne mêlant plus les questions personnelles aux questions de la nation, jouer le rôle de médiateur et de pacification en n’incitant pas à la violence, tenir compte des dispositions légales en toute situation. Enfin, ils demandent à tous les acteurs politiques d’être ouverts à un “vrai dialogue” sur les questions électorales.

8 commentaires
  1. dos dit

    Ceux là n ont rien dans la tête. Ils sont sortis uniquement pour se faire voir et se moquer du peuple.Eux qui sont en harmonie avec talon lui ont dit quoi pour sortir de cette situation si ce n’est que lui mentir?Mais qu ils sachent qu ils seront traités de la même manière le moment venu Voilà les vraies calamités de ce pays

  2. loy dit

    Allez plutôt bien conseiller TALON et faire ensemble une bonne lecture des mauvais resultats que vous avez obtenus devant le peuple souverain.
    Les députés nommés, le peuple n’en veut pas.

  3. Faya dit

    Ha a a a a a a a a a enfin, le peuple à le dernier mot. Nous avons parlé sans aller voté. C’est nous qui avons mis l’actuel président au pouvoir. C’est nous qui allons désormais élire les députés, et si vous faites toujours comme vous voulez vous verrez le peuple agir. Il n’y a pas de Talon fera si, Talon va nommer des députés, des maires et autre. Nous avons le dernier mot. Les pro-Talon qui ont répété on gagnera les élections haut et fort, admirer votre succès. Vous n’avez plus la bouche. La manipulation politique, on l’a prouvé en 2006,en 2016,on l’a fait en 2019????on va bien le faire en 2021.Le Bénin ne vous intéresse plus, mais son développement nous intéresse.

  4. Thierry Cohomla DOSSOU dit

    Mes chers compatriotes, louons le sens patriotique et l’esprit de discernement et la qualité de grand homme d’Etat dont Houngbédji a toujours fait preuve.
    Même s’il soutient Talon, le PRD est le seul parti de la mouvance qui a osé dire non au simulacre d’élections.
    En avant Me Adrien HOUNGBÉDJI et Le PDR
    Merci aussi YAYI Boni et Nicephore SOGLO. Le peuple vous soutient.

    Amoussou, Nago, Idji, SVP taisez-vous chers candidats de l’élection de la honte. Vous n’avez plus de dignité. Le Sens patriotique et l’Amour pour le Bénin qui devront sous-tendre la Paix dont vous parlez ne ressortent pas de votre attitude. Votre opposition farouche avec un refus de participer à la comédie électorale rendront plus audibles et compréhensibles vos propos. Votre comportement parle si fort qu’on a du mal à vous entendre durant votre sortie.
    Merci de ne plus critiquer SOGLO, YAYI Boni ou Houngbédji. Faites votre boulot et laissez nous faire notre boulot pour la restauration de l’honneur du Bénin.
    Debout peuple béninois.

  5. Thierry Cohomla DOSSOU dit

    Bravo, Bravo Me AYEVO
    Toujours fier de Toi.
    Puisse la main de Dieu soit toujours sur toi et que le Saint Esprit t’illumine chaque jour un peu plus. Au nom de Jésus-Christ.
    Amen

  6. Amelagbe dit

    Voila le pyromanes qui pretendent vouloir eteindre le feu?
    N?’est ce oas Bruno qui etait debout a cote de Saca Lafia quand il oromettait de nous casser les bras ?
    Ces fossoyeurs de la democratie viennent sans honte viennent nous parler de probkemes personnels eux qui sint attabkes cuillete a soupe et louche en main pour vider la marmite…

  7. Pax dit

    A malin, malin et demi.

  8. RAIMI dit

    Vous étiez oû ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus