Bénin- crise électorale: sur RFI, Yayi invite Talon à prendre la mesure de la gravité de la situation

Après sa conférence de presse de ce jeudi 18 avril 2019 à son domicile de Cadjèhoun à Cotonou, l’ancien président de la République, le docteur Thomas Boni Yayi est joint au téléphone par la radio France Internationale sur laquelle il lance à nouveau un appel à son successeur pour prendre la mesure de la gravité de la crise électorale.

Le président d’honneur du parti de la renaissance du Bénin, Boni Yayi est déterminé à empêcher l’organisation des élections législatives en cours si l’opposition n’est pas incluse dans le processus. Après l’avoir martelé hier lors de sa conférence de presse, l’ancien président de la République réaffirme sur la radio internationale son opposition à une élection qui ne prend en compte que les deux partis du président de la République. “Toutes les difficultés rencontrées au cours de ce processus devaient pouvoir dissuader le président Patrice Talon de poursuivre sur cette lancée et sa propre logique préméditée“, a affirmé Boni Yayi.

[su_heading size=”17”]A lire aussi:Bénin – crise électorale: Boni Yayi attaque, des sages et des notables contre-attaquent [/su_heading]

Pour l’ancien président de la république, tout parlement qui sortirait de l’élection en cours ne peut qu’aboutir à une instabilité chronique; aussi l’invite-t-il à prendre toute la mesure de la présente situation qui n’honore guère le pays afin d’arrêter le processus en cours. A en croire le président Thomas Boni, le chef de l’Etat peut puiser dans le riche arsenal juridique qui est à sa portée pour arrêter le processus.

Tout entêtement de l’actuel locataire de la Marina, prévient le président Thomas Boni serait lourd de conséquences pour le pays en ce sens que cela provoquerait une crise institutionnelle chronique, détruirait l’héritage démocratique, isolerait le Bénin et instaurera un cycle de violences inutiles.

2 commentaires
  1. Fracasse dit

    Voilà les Africains dont Alpha Condé parle. Des assujettis des puissances extérieures qui aiment tellement roucouler aux micros de rfi.

    1. De virgo dit

      Mdr, mon cher Fracasse, tunes vrament fracasser de la cervelle.
      Celui qui soucoupe et qui est assujetti aux puissances étrangères en ce moment, tu le connais bien comme tu es un de ses suces bite tu te refuse de voir la réalité en face.
      Ce n’est pas ta faute mais celle des personnes qui oublié de t’inculquer la politesse, le savoir être et le savoir vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.