Bénin – crise électorale: Boni Yayi attaque, des sages et des notables contre-attaquent

Les sages et notables réunis dans le collectif « sauvons d’abord le Bénin » a tenu ce jeudi 18 avril 2018, une conférence de presse pour se prononcer sur la situation politique du pays. L’objectif de cette sortie est d’appeler tous les acteurs de la vie politique à mettre la préservation de la paix au dessus de tout autre intérêt.

Deux conférences médiatiques ont retenu l’attention du peuple béninois au cours de cette journée du jeudi 18 avril 2019. En effet, alors que l’ancien président Thomas Boni Yayi était à son domicile à Cotonou face aux hommes des médias pour exiger l’organisation d’élection législative inclusive, les sages et  notables réunis dans le creuset « Sauvons d’abord le Bénin » plaidaient pour la sauvegarde de la paix.

---Publicité---

Dans leur déclaration à l’allure d’une plaidoirie pour la paix, ces sages et notables ont invité le peuple béninois à travailler pour la paix et pour la préservation des acquis de la conférence nationale des forces vives. Selon eux, la paix devrait être la préoccupation de tous les citoyens à l’heure actuelle où le pays traverse une crise politique. A les croire, la motivation de leur sortie médiatique vise essentiellement la préservation du vivre ensemble qui devait être les piliers de la République. La sauvegarde de cette paix passe selon ces notables par la participation de l’ensemble du peuple béninois au scrutin du 28 Avril prochain. Un appel qui contraste bien avec celui lancé par certains leaders de l’opposition dont l’ancien président Boni Yayi.

Il importe de faire remarquer que cet appel formulé par le creuset « Sauvons d’abord le Bénin » vient seulement quelques minutes après la sortie médiatique de l’ancien président Thomas Boni Yayi qui a appelé à la suspension du processus électoral en cours. On pourrait alors dire qu’il s’agit d’un désaveu de ces cadres et notables à la position affichée ce jour par l’ancien président de la République.

---Publicité---

2 commentaires
  1. De virgo dit

    Il importe de faire remarquer que cet appel formulé par le creuset « Sauvons d’abord le Bénin » vient seulement quelques minutes après la sortie médiatique de l’ancien président Thomas Boni Yayi qui a appelé à la suspension du processus électoral en cours. On pourrait alors dire qu’il s’agit d’un désaveu de ces cadres et notables à la position affichée ce jour par l’ancien président de la République.

    Le désaveu est où ?
    Lorsque l’un dit’ de « mettre fin aux déroulement du processus electoral » et que l’autre dit  » savons d’abord le Bénin  »
    Ne militent t’ils pas tous pour la paix ?
    Tous les Béninois ne si t pas analphabète et idiot non plus, alors revoter votre copie cher journaleux.

  2. Adamon dit

    Le gouvernement du Bénin es un désert de compétence

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus