---Publicité---

Bénin: comme son père, Galiou Soglo appelle le peuple à la résistance

C’est dans son village natal à Abomey ce mercredi 17 avril 2019 que l’ancien ministre de la culture sous Boni Yayi a appelé le peuple béninois à la résistance.

Entouré de quelques curieux venus l’écouter, Galiou Soglo a d’abord fait le procès de certains dirigeants du pouvoir actuel. Selon lui, plusieurs sont les ministres et députés du gouvernement actuel du Bénin qui sont impliqués dans des crimes économiques et financiers. Il a évoqué les dossiers de « Maria Gléta » , de « Ppea2 », de « Machine agricole » etc dans lesquels de grosses sommes d’argent auraient été détournées par plusieurs responsables actuels du pays.

--- Publicité---

A entendre Galiou Soglo, sa lutte est un signe de dignité.  » Nous avons certes besoin de l’argent. Mais un pays ou un gouvernement ne peut pas baser sa politique sur l’argent », a-t-il fait savoir à son auditoire composé de curieux, notamment des conducteurs de taxi moto. Dans un contexte caractérisé par une impasse électorale suite à l’exclusion des partis politiques de l’opposition aux prochaines législatives, l’ancien ministre Galiou Soglo a appelé le peuple à ne pas avoir peur des chars et blindés déployés il y a quelques jours par les autorités béninoises pour assurer, selon leurs dits, la sécurité de la population.

Mais son message à la population d’Abomey va être interrompu quelques minutes plus tard par les forces de sécurité notamment la police républicaine. Dès leur arrivée, les policiers ont tout simplement prié Galiou Soglo de ne pas continuer car son rassemblement aurait été organisé sans autorisation. Ils lui ont demandé de dire à ceux qui sont venus l’écouter de rentrer chez eux, ce que Galiou Soglo a obtempéré, en demandant à la population de rentrer chez elle. Mais il leur a rappelé que « les forces de l’ordre déployées sur le terrain ne leur feront rien car elles vivent la même souffrance comme le reste de la population ».

---Publicité---

4 commentaires
  1. My self dit

    Il ne savait pas qu’il lui fallait une autorisation?et puis cette fois ci toute la famille soglo parle le même langage apparemment. Tchikoyi. Houi gnan ni non hou mi dêêê.

  2. Paysan dit

    Le cheval parle, le derrière du cheval parle, et maintenant c’est son kaka !!!!

  3. Fracasse dit

    Une vraie famille de clowns!

  4. esprit dit

    Quand j’entends tous ces hommes politiques parler ça me fait rire te j’espère que le peuple ne les suivra pas, car il y a quelques années nos sœurs, nos mères, ont été déguerpies des emplacements qu’elles occupaient pour leur petit commerce
    Combien d’hommes politiques s’est levé pour les défendre?
    Personnes, nada,
    Aujourd’hui comme leurs intérêts sont en jeu ils appellent le peuple
    Peuple Béninois ne soyez pas dupe

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus