A la Une Politique

Bénin – Campagne électorale: Sacca Lafia promet la vie dure aux fauteurs de troubles

Sacca Lafia, Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique - Bénin.

Dans le cadre des élections législatives du 28 avril 2019, les deux partis en lice sont sur le terrain depuis quelques jours pour porter leurs messages aux populations. Il s’agit de la campagne électorale qui se déroule dans un climat tendu où l’opposition exclue la menace d’user de tous les moyens pour se faire entendre. Face à cette situation, le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique invite les populations au calme car il a déjà pris toutes les dispositions pour que les fauteurs de troubles soient ralentis dans leur oeuvre.

Rien ne va entraver la campagne électorale entamée depuis le 12 avril 2019 par les deux partis de la mouvance en lice pour les élections législatives. Cette assurance a été donnée par Sacca Lafia, Ministre l’Intérieur et de la Sécurité lors d’un meeting politique. Pour lui, le Bénin est un Etat de droit et les lois de la République doivent être respectées. « Je veux vous dire ceci : ceux qui promettent de brûler tout seront brûler les premiers, ceux qui promettent de tout casser auront des fractures multiples car notre pays est un Etat de droit. Le gouvernement à la responsabilité de protéger tous les citoyens », a-t-il déclaré au micro de Daabaaru Tv.

Il faut noter qu’avant lui, son collègue de la Défense avait déjà fait des mises en garde à l’endroit des fauteurs de troubles en cette période électorale. Les actes n’ont d’ailleurs pas tardé à suivre ses paroles. Quelques jours après ses déclarations, les militaires ont pris d’assaut les grandes villes avec un arsenal impressionnant. 

A Lire Aussi

Ukraine – Présidentielle: les grandes tendances donnent vainqueur le comédien Zelenskiy

Sri Lanka – Messe de Pâques: plus de 200 morts après des attaques meurtrières des églises

Vincent DEGUENON

Bénin: « Il n’y a aucune menace sur la sécurité du pays » selon Lazare Sèhouéto

Bénin – Législatives 2019: ce qui se passera dans la 11ème circonscription électorale

Parfait FOLLY

Bénin: la police invite les populations à dénoncer les projets d’actes attentatoires à la paix

Bénin: après sa libération, Prince Sonon Aligbonon donne les raisons de son interpellation

9 commentaires

Ledoux 15 avril 2019 at 13 h 27 min

Meme au temps du PRPB je n’ai pas entendu ces propos. De graves propos !

Répondre
ghislain 15 avril 2019 at 14 h 53 min

En quoi c’est grave , tu fais une confusion entre la personne Sacca Lafia et le ministre. Je suis sûr que tu n’as jamais assumé de responsabilité dans ta vie.

Répondre
Fracasse 15 avril 2019 at 13 h 43 min

Bravo monsieur le ministre!!. Les délinquants et autres voyous doivent être mis hors d’État de nuire. Nous sommes en République !!!

Répondre
Matolo Magloire 15 avril 2019 at 13 h 43 min

MON œil ,dit moi mon patron qui s’occupe maintenant des animaux,malades car être ministre est mieux que d’être vétérinaire car tu penses faire des fractures multiples aux hommes c’est honteux..

Répondre
Valentin 15 avril 2019 at 14 h 22 min

« Je veux vous dire ceci : ceux qui promettent de brûler tout seront brûler les premiers, ceux qui promettent de tout casser auront des fractures multiples car notre pays est un Etat de droit. Le gouvernement à la responsabilité de protéger tous les citoyens »,;
Mr le ministre doit apprendre a peser ses mots. Il ne faut mettre de la dictature dans le verbe « GERER » ou « CONTROLER UNE SITUATION »comme le fait Mr le ministre.
Nous avons une police republicaine qui est au service du peuple et non a son service. Tout peut arriver et si la parole dui Ministre en devient la cause. Sachons raison garder et sachons utiliser les mots qu’il faut pour ne pas se mordre le doigt. La parole coute chere

Répondre
ghislain 15 avril 2019 at 14 h 54 min

Ne voyez pas la petite personnalité du ministre. Voyez plûtot l’autorité qu’il incarne . A sa place qu’aurais-tu dit et fait mon frère?

Répondre
Almaroof 15 avril 2019 at 14 h 56 min

Mr le ministre on vous a compris. Mais on verra bien la suite

Répondre
Amelagbe 15 avril 2019 at 15 h 20 min

Proteger les personnes ne signifie pas garantir l’exclusion , defendre le vol de la representation parlementaire par un clan mafieux et ses dependances que sont up et br…
Rappelons a Sacca Lafia !

Répondre
toto 16 avril 2019 at 6 h 30 min

sacca lafia est mort politiquement. voila des hommes qu on croiait honnetes en fait, sacca lafia avait le ventre creux. c est ventre sinon comment comprendre ces decisions

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus