A la Une Société

Bénin: « Allège-nous des impôts et corvées », une anecdote de Guy Mitokpè

C’est par une anecdote sur le règne de Roboam, ancien roi d’Israël, que le député Guy Dossou Mitokpè s’est une nouvelle fois prononcé sur les soulèvements en cours en Afrique et au Bénin en particulier.

Il s’agit d’une histoire qui retrace la source des différents conflits en cours dans plusieurs pays africains et au Bénin. Pour qui connait Guy Mitokpè avec ses déclarations ces derniers temps, on comprend aisément que le député fait allusion à la situation socio-politique actuelle du Bénin et les conséquences imprévisibles auxquelles on pourrait s’attendre dans les mois à venir. Dans cette histoire qui porte sur ‘l’allègement des impôts » auquel un roi d’Israël du nom de Roboam s’est opposé au nom de son pouvoir, Guy Mitokpè parle de la colère du peuple. Cette colère source du refus du roi à écouter le cris de cœur de son peuple aura été la cause de son départ du pouvoir.

A son avènement, le roi Robaom, selon l’histoire, a privilégié les conseils des jeunes « inexpérimentés » que ceux des sages face au poids que représentent les impôts instaurés par Salomon dans le royaume. Le peuple demande au nouveau roi Roboam d’alléger les impôts. L’histoire raconte que le roi savait qu’il ne voulait pas écouter le cris de son peuple mais au contraire augmenter les impôts. Pour faire diversion, le roi demande des conseils aux sages qui lui demandent d’écouter son peuple. Les jeunes avec qui le roi a grandi, lui demandent d’augmenter les impôts. Et c’est la dernière proposition que Roboam a appliquée à son peuple. Dans le contexte africain et béninois surtout, « les réclamations sont quasiment identiques : démocratie, liberté, éducation, bien-être, état de droit etc », selon Guy Mitokpè. Ainsi, la chute des présidents algérien Abdelaziz Boutéflika et soudanais Homar El Béchir suite aux cris désespérés du peuple en est l’exemple évoqué par le député Mitokpè.

Pour le député, ceux qui sortent pour réclamer liberté et démocratie ne croient plus aux promesses de leurs dirigeants. A l’en croire ils sont frustrés par « le pouvoir stérile ». Dans ce cas, ajoute Guy Mitokpè « réprimer un peuple qui réclame ses droits est un manque de respect, car sans peuple pas de Président ». Il ajoute que « Lorsqu’un régime devient arrogant, alors qu’il devrait subvenir aux besoins du peuple en nourriture, santé, éducation etc, sa chute n’est qu’une question de jours ».

 

A Lire Aussi

Bénin: une arme de guerre saisie, un braquage déjoué et une bande de malfrats démantelée

Ukraine – Présidentielle: les grandes tendances donnent vainqueur le comédien Zelenskiy

Sri Lanka – Messe de Pâques: plus de 200 morts après des attaques meurtrières des églises

Vincent DEGUENON

Bénin: « Il n’y a aucune menace sur la sécurité du pays » selon Lazare Sèhouéto

Bénin – Législatives 2019: ce qui se passera dans la 11ème circonscription électorale

Parfait FOLLY

Bénin: la police invite les populations à dénoncer les projets d’actes attentatoires à la paix

3 commentaires

Fracasse 12 avril 2019 at 17 h 36 min

Écoute mon p’tit Guy, commence tout simplement à apprêter le ring où toi et ton mentor allez mener l’inévitable pugilat. En effet, c’est dans la logique de celui-ci et comme on te connàît aussi, ça ne saurait tarder.

Répondre
MAX LA MENACE 12 avril 2019 at 19 h 32 min

EN AFRIQUE SUB SAHARIENNE IL N’ A PAS ET IL N’Y AURA PAS DE PRINTEMPS ARABE POUR LA SIMPLE RAISON DE LA NON EXISTENCE DE CES DERNIERS . SELON LE DICTON AUX AMES BIEN NEES LA VALEUR N’ATTEND PAS LE NOMBRE DES ANNEES.
QUANT AUX AMES MAL NEES JE VOUS FAIS GRACE DE LA SUITE QUE VOUS SUBIREZ A COUP SUR CAR C’EST BEL ET BIEN LA FIN DE VOTRE CARRIERE POLITIQUE.
A BON ENTENDEUR SALUT SALUT SALUT . RIRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER.

Répondre
Gbénou 12 avril 2019 at 20 h 58 min

VUE COURTE ET UTOPIE. DÉMOCRATIE EST-ELLE SYNONYME DE DICTATURE? LE CONTEXTE ET LES RÉALITÉS AU BÉNIN NE SONT PAS LES MÊMES DANS LES PAYS DE TA RÉFÉRENCE. QUAND TU VAS ENVOYER TES GENS DANS LA RUE, TU SERAIS OÙ? EN CÔTE-D’IVOIRE?

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus