gaetane

Attaques au mali et en RDC : l’ONU condamne et met en garde

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a condamné dimanche les attaques contre un convoi de mission des Nations unies au Mali, appelé Minusma, et un centre de santé à Butembo, en République démocratique du Congo, où un employé de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a été tué.

La Présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa, a exprimé sa profonde tristesse pour l’incident et la perte d’un des employés de l’OMS.  Elle a rappelé sur son Twitter officiel que les membres de cette équipe risquent leur vie tous les jours pour sauver la vie d’autres personnes.Ils doivent protéger les programmes de santé qu’ils soutiennent, et non les attaquer.

Au Mali, un casque bleu égyptien est mort et quatre autres ont été blessés. Les casques bleus de la Minusma ont riposté en tuant un assaillant et huit autres ont été arrêtés, a annoncé l’ONU dans un communiqué.  Le Secrétaire général a également exprimé ses plus sincères condoléances à la famille de la victime, à la population et au gouvernement égyptien et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Il a par la même occasion rappelé que les attaques contre les soldats de la paix pouvaient constituer des crimes de guerre au regard du droit international.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus