A la Une Sécurité

Tchad – Attaque de Boko Haram: le président Idriss Deby n’a pas digéré ce lourd revers

Le président de la république du Tchad, Idriss Deby a limogé vendredi 22 mars, le chef d’Etat-major des armées du pays, Brahim Seid Mahamat. Il a tout de suite été remplacé par son collègue Taher Erda, rapporte BBC.

Après six années de service en tant que numéro un de la puissante force armée du Tchad, Brahim Seid Mahamat a été remercié par le président de la république. Son remplaçant, le général Taher Erda, dirigeait jusque-là l’armée de terre. Ce changement de patron de l’armée a eu lieu en moins de 24 heures après un lourd revers essuyé par les forces tchadiennes dans une attaque de Boko Haram dans le sud-ouest du pays, qui a coûté la vie à 23 soldats. Officiellement, aucune explication n’a été donnée mais on peut supposer qu’il s’agit de la sanction qu’Idriss Deby a opposée à cette « humiliation » de son armée, considérée comme une force extrêmement redoutable.

Notons qu’outre les soldats tués dans l’attaque, trois autres avaient péri, disparu de leur hélicoptère dans le nord du pays. L’hélicoptère et les corps des soldats ont été retrouvés une dizaine de jours après leur disparition. Le chef de l’Etat, Idriss Deby a fait d’autres changements à la tête de l’appareil sécuritaire, mais aussi dans le cabinet militaire de la présidence. Il a également suspendu le chef d’état-major de l’armée de l’air et son adjoint, selon l’Agence France-Presse. L’attaque menée dans la nuit de jeudi à vendredi est l’une des plus meurtrières subies par l’armée tchadienne depuis le début de la lutte contre Boko Haram.

A Lire Aussi

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

Bénin – Impasse électorale: Candide Azannaï au domicile de Boni Yayi

Assemblée annuelle de la BID : grosse moisson pour la délégation du Bénin (vidéo)

Modeste Dossou

Bénin – impasse électorale: un ultimatum de 48h à Patrice Talon

Robert Houngbo

Bénin: la jeunesse dit non à la peur par une grande sortie des étudiants à l’UAC

Cochimau S. HOUNGBADJI

Mercenaires au Bénin, la réplique des FCBE à la police républicaine

Parfait FOLLY

2 commentaires

rabilouousman 23 mars 2019 at 23 h 29 min

Non non au projet étrangères ça suffit comme ça.

Répondre
Matolo Magloire 24 mars 2019 at 19 h 03 min

Pourquoi lui même Idriss n’est pas allé au front ?les pauvres soldats se sont fait tués,et la seule chose qu’il trouve à faire s’est de limoger des gens.qu’il s’apprête à limoger encore plus car le Nigeria le super puissant n’est pas encore arrivé à contenu le groupe des malfaiteurs qui est BOKO Haram,l’importe quoi.

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus