Sénégal – Futur gouvernement: Gris-Gris, chantage et Marabouts, Macky Sall pressé de partout

Le président de la république du Sénégal Macky Sall qui a été réélu au 1er tour de la présidentielle du  24 février dernier avec 58,26%, est toujours en train de réfléchir à la formation d’un gouvernement. En attendant, il a au dos toutes les pressions possibles, même celles de marabouts.

Macky Sall doit prêter serment le 2 avril prochain en tant que président élu du Sénégal  pour un second mandat. Selon les médias locaux, il dévoilera son prochain gouvernement au lendemain de l’investiture soit, le 3 avril prochain. En attendant, tout le monde s’active autour de lui pour avoir une place dans la prochaine équipe, par tous les moyens. Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent un marabout qui n’a pas osé dévoiler son visage, vendant des gris-gris (Ndombo en wolof) pour devenir ministre et DG. « À Vendre Ndombo pour nomination…Petit Ndomo poste Directeur, HCCT, PCA ; Grand Ndombo poste Ministre…Prix abordable discrétion assurée », a posté le « Marabout ».

Selon les rapports des médias locaux qui se sont intéressés au phénomène, très fréquent au Sénégal, après ce post, la maison dudit marabout ne désemplirait pas. Outre les Gris-Gris pour se faire élire, d’autre utilisent la méthode du chantage pour rappeler au président qu’ils sont là. Selon le média local Xibaaru, pour marquer sa présence et son dévouement « le DG de Dakar Dem Dikk, Moussa Diop, continue de faire des publireportages à la Télé pour montrer ses mobilisations lors de la présidentielle. Une manière pour lui, selon les internautes, d’œuvrer pour « entrer dans le futur gouvernement ». Le président est donc averti ; Gris-Gris, chantage et pressions de toutes sortes sont à ses trousses.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus