--- Publicité---

RDC: le choléra aggrave le taux de mortalité après Ebola

La République Démocratique du Congo minée par le virus Ebola depuis quelques années, fait face à une autre épidémie. Il s’agit du choléra qui se propage telle une traînée de poudre dans les provinces du pays. Au total, on dénombre 124 morts en sept semaines et 5 258 cas de choléra.

Alors que le virus Ebola continue de gagner du territoire suivi de l’accroissement de son taux de mortalité ces dernières semaines, une nouvelle épidémie prend le devant de la scène. En effet, la situation pourrait bien tourner au cauchemar si les mesures idoines n’entrent pas en vigueur dans cette région du monde, où certaines zones sont en proie au Virus d’Ebola. Déclaré depuis début janvier dans  dix – sept (17) des  26 provinces  de la République démocratique du Congo (RDC), l’épidémie de choléra totalise 124 morts en sept semaines et 5 258 cas de choléra, soit une létalité de 2,4 %. Le pire est à craindre, même si  l’épidémie ne présente qu’une  » légère réduction » des cas dans le Haut – Katanga, une des provinces endémiques , selon la déclaration du ministère de la santé ce samedi.

---Publicité---

« Depuis le 01 janvier jusqu’au 24 Février 2019, le pays a notifié au total 5 258 cas de choléra et 124 décès, soit une létalité de 2,4 %. Par ailleurs, au moins un cas de choléra a été identifié dans 17 des 26 provinces de la RDC et dans 104 de 518 Zones de Santé », a écrit le Programme national d’élimination du choléra et des maladies diarrhéiques (PNECHOL-MD) dans un communiqué.

L’OMS condamne l’attaque des centres de traitement d’Ebola

Ce samedi 9 mars 2019, le Directeur de l’organisation mondiale de la santé (OMS) a  clôturé sa mission en République démocratique du Congo (RDC) par le Nord-Kivu. Avant de prendre son vol à Goma, le Dr Tedros Adhanom a visité le centre de traitement Ebola de Butembo. C’était quelques heures après que ce centre a été la cible d’une attaque armée qui a fait un mort (un policier commis à la garde) et du personnel blessé. Le Dr Michel Yao, coordonnateur de la riposte à l’OMS a condamné cette deuxième attaque intervenue en moins de dix jours après la première attaque.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

People

L’adorable message de Kylie Jenner à Travis Scott pour la fête des pères

Kylie Jenner vient de dévoiler une nouvelle photo sur Instagram. Elle rend hommage à Travis Scott pour la fête des pères. A l’occasion de la fête des pères Kylie Jenner, très présente sur les réseaux sociaux, a souhaité rendre hommage au père de son…

Monde

Afrique du sud: sous pression, les autorités annulent deux concerts de Koffi Olomidé

Les concerts du célèbre chanteur congolais Koffi Olomidé n’auront pas finalement lieu en Afrique du sud comme…

Côte d’Ivoire: le président sénégalais Macky Sall chez Alassane Ouattara

Le président sénégalais Macky Sall effectue une visite officielle en Côte d'Ivoire du 20 au 22 juin 2019, a annoncé…

Cameroun-Can 2019: Le beau geste de Samuel Eto’o aux Lions Indomptables

L’ancien attaquant des Lions Indomptables du Cameroun, Samuel Eto’o a fait un geste salutaire à l’endroit de…

RDC – assassinat de deux experts onusiens: un colonel de l’armée inculpé

L’assassinat de deux experts de l'ONU en République Démocratique du Congo, Zaida Catalán et Michael Sharp qui…

Coup dur pour Paris Saint-Germain: la FFF et l’UEFA sanctionnent Neymar Jr

La Fédération française de football et l’UEFA ont confirmé leurs sanctions ce mercredi contre la star du Paris…

Côte d’Ivoire: de retour à Abidjan, Henri Konan Bédié est à nouveau sur la brèche

La tension sociopolitique née en Côte d’Ivoire suite aux propos tenus par l’ex président Henri Konan Bédié continue…

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus