---Publicité---

RDC: décès de Lutumba Simaro Masiya, baobab de la musique congolaise

L’artiste musicien congolais, Simon Lutumba Ndomanueno, un virtuose de la guitare mieux connu sous le sobriquet de « Lutumba Simaro », 81 ans, est décédé samedi à Paris (France) où il avait été évacué depuis bientôt deux mois suite à la dégradation de son état de santé.

Un baobab de la musique congolaise est tombé. Simon Lutumba Ndomanueno dit « Simaro Lutumba Masiya » ou « le poète » est mort ce samedi à 3 heures du matin dans la capitale française où il était pris en charge depuis plus ou moins deux mois.

--- Publicité---

Cet ancien bras droit de Franco Luambo Makiadi dans l’orchestre « TP OK Jazz » avait créé, après la mort de ce dernier en 1989, son propre groupe dénommé « Bana Ok ».On lui doit plusieurs tubes qui ont fait date dans l’histoire de la rumba congolaise notamment  « Fifi nazali innocent », « Ebale ya Zaïre », « Mabele », « Verre cassé », « Maya »,  « Affaire kitikwala », « Cedou », etc.

Né le 19 mars 1938 dans la commune (arrondissement) de Lingwala à Kinshasa, Lutumba Simaro y a vécu toute sa vie. L’année dernière, lorsqu’il avait décidé d’arrêter officiellement sa carrière après 60 ans de prestation comme artiste musicien, le gouvernement avait baptisé de son nom la plus grande avenue de cette commune.

En décembre 2015, il faisait partie d’environ 90 opérateurs culturels dont artistes musiciens, plasticiens, comédiens, écrivains et autres de la RDC qui ont été décorés de médailles du mérite des arts, science et lettres par Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale, au nom du président de la République, grand chancelier des ordres nationaux.

Lutumba Ndomandueno Simaro a été élevé au grade de Commandeur.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus