AfSud- Religion : un pasteur vomit de l’argent qu’il distribue à ses fidèles

L’Afrique du sud n’a pas fini avec ses miracles. Alors que le pasteur qui ressuscite les morts continue ses ennuis avec la justice, c’est le prophète nigérian Andrew Ejimadu qui vomit des billets de banque et les distribue à ses fidèles. La vidéo de son culte à Limpopo en Afrique du Sud révèle comment il a opéré le miracle dans une publication sur sa page Facebook.

«  Dimanche dernier, alors que je prêchais à l’église de Limpopo, je me suis approché d’une dame et j’ai remarqué à quel point elle avait désespérément besoin d’argent. Je lui ai dit: maman lève-toi et elle s’est levée. Je lui ai demandé le montant qu’elle avait dans son sac à main et elle a répondu 1 Rand et 50 cent. J’ai lui ai demandé de vider son sac à main, et elle l’a fait. Ensuite, j’ai remis le sac à quelques fidèles pour qu’il le vérifie. »

« Ils se sont rassurés qu’il n’y avait même pas un centime dans le sac. J’ai pris le sac vide, j’ai prié et demandé à Dieu de le remplir avec de l’argent et tout à coup, de l’argent a commencé à sortir de ma bouche. Les fidèles étaient choqués de me voir vomir des billets de Rands dans le sac vide. Ce n’est pas la première fois que je vomis de l’argent mais les gens de Limpopo le voyaient pour la première fois. »

« Pour les convaincre, j’ai appelé une banquière présent au culte pour venir vérifier si ce que je vomissais était de vrais ou de faux billets. La dame a confirmé que les billets étaient réels et nous les avons distribués aux fidèles. Plusieurs personnes disent que c’est de la magie tandis que d’autres pensent que ce n’est pas réel. Je n’ai même pas commencé à faire des miracles sur terre, très bientôt, je montrerai au monde tous les signes écrits dans la Bible avant la venue de Jésus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus