Mali: le MNLA répond à l’ambassadeur Nicolas Normand

Le groupe touareg (MNLA) qui fait partie de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) signataire de l’accord de paix d’Alger de 2015, n’a pas apprécié les propos tenus par Nicolas Normand hier sur Rfi. Interrogé sur le rôle joué par la France au Mali où il a été ambassadeur, Nicolas Normand pointait une «erreur» de la France, en référence au soutien apporté par Paris aux ex-rebelles du MNLA. Par la voix de son porte-parole, le MNLA rejette les accusations.

Evoquant les groupes armés, Nicolas Normand soulignait hier sur Rfi que pour les autorités françaises, « certains étaient perçus comme politiques et d’autres étaient perçus comme terroristes. Et l’armée française est allée rechercher ce groupe ( MNLA) ces séparatistes touaregs, d’une tribu particulière qui était minoritaire au sein même des Touaregs.»

«Il y a eu les accords d’Alger, qui mettent sur une sorte de piédestal ces séparatistes, à égalité en quelque sorte avec l’Etat. Cela, c’est une erreur importante», a dénoncé l’ancien ambassadeur avant d’ajouter que « pour la France, cela constitue une erreur ».

Cette analyse ne reçoit pas bénédiction de Mossa ag Attaher, porte-parole du MNLA, et membre de la délégation de la CMA au Comité de suivi de l’accord d’Alger. « L’analyse qui présente le problème du nord en général et de la situation à Kidal comme étant liés à la volonté des Ifoghas à imposer leur diktat à une autre communauté touarègue, je pense que cette analyse est tout simplement tronquée.»

Tentative de réconciliation

« En ce moment, toutes les communautés de l’Azawad sont dans une dynamique de réconciliation, de dialogue, et prévoit très bientôt une rencontre qui va réunir toutes ces communautés dans la région de Gao, pour justement mettre fin aux conflits fratricides et les guerres intestines » a insisté le porte-parole. Il se désole du fait que ces propos soient en « inadéquation totale avec les réalités du moment ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus